IV. Horizons théoriques

A. Théories critiques

Lukács, Georg. Théorie du roman, Gonthier, coll. « Médiations », 1963 (1920). (Sur la pensée esthétique de Lukács, de 1912 à 1963, de Heidelberg à l’Esthétique, voir Nicolas Tertulian. Georges Lukács. Étapes de sa pensée esthétique, Le Sycomore, 1980.)

Bakhtine, Mikhaïl et Volochinov, Valentin. Le Marxisme et la philosophie du langage. Essai d’application de la méthode sociologique en linguistique, Minuit, 1977 (1929).

Auerbach, Erich. Mimésis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Gallimard, 1968 (1946).

Köhler, Erich. L’Aventure chevaleresque. Idéal et réalité dans le roman courtois, Gallimard, 1974 (1956). (Pour une bibliographie exhaustive des travaux de Köhler, voir Heinz Thoma, « Pour une science historico-sociologique de la littérature. Quelques remarques sur l’œuvre d’Erich Köhler », Littérature, no 43, octobre 1981, p. 100-113.)

Adorno, Theodor W. Notes sur la littérature, Flammarion, 1984 (1958).

Adorno, Theodor W. Théorie esthétique, Klincksieck, 1974 (1970). (Pour une introduction à la Théorie esthétique, voir Marc Jimenez, Adorno, art, idéologie et théorie de l’art, U.G.E., coll. « 10/18 », 1973. Voir aussi, du même : Vers une esthétique négative : Adorno et la modernité, Le Sycomore, 1983.)

Benjamin, Walter. Œuvres, Denoël, 1971, 2 vol.

Bakhtine, Mikhaïl. La Poétique de Dostoïevski, Gallimard, 1963 (1929).

Bakhtine, Mikhaïl. L’Œuvrede François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, Gallimard, 1970 (1965).

Bakhtine, Mikhaïl. Esthétique et théorie du roman, Gallimard, 1978. (Sur Bakhtine, voir aussi Tzvetan Todorov, Mikhaïl Bakhtine : le principe dialogique, suivi de Écrits du Cercle de Bakhtine, Seuil, 1981.)

B. Marxismes

Lukács, Georg. Balzac el le réalisme français, Maspéro, 1969 (1934).

Althusser, Louis. Pour Marx, Maspéro, 1965. (Partim : voir notamment « Le “Piccolo”, Bertolazzi et Brecht (Notes sur un théâtre matérialiste) », p. 161-224.)

Arvon, Henri. L’Esthétique marxiste, Presses Universitaires de France, 1970.

Brecht, Bertolt. Écrits sur l’art, L’Arche, 1970, 2 vol.

Macherey, Pierre. Pour une théorie de la production littéraire, Maspéro, 1970. (Pour la discussion, voir François Wahl, « Littérature, science, idéologie », Critique, no 241, juin 1967, p. 536-543.)

Jameson, Fredric. Marxism and form : twentieth-century dialectical theories of literature, Princeton (NJ), Princeton University Press, 1971.

Luperini, Romano. Marxismo e letteratura, Bari, De Donato, 1971.

Barbéris, Pierre. « Marxisme et culture. Éléments pour une lecture marxiste du fait littéraire », dans Lectures du réel, Éditions Sociales, 1973.

Balibar, Étienne et Macherey, Pierre. « Sur la littérature comme forme idéologique : quelques hypothèses marxistes », Littérature, no 13, février 1974, p. 29-48.

Eagleton, Terry. Criticism and Ideology. A study in Marxist Literary Theory, Londres, N.L.B., 1976.

Dossier « Littérature, recherches, fonctions, perspectives », Recherches internationales à la lumière du marxisme, vol. LXXXVII, no 2, 1976 ; S. Vartazarian, «L’image poétique » ; I. Lotman, «Sur le contenu et la structure du concept de littérature » ; D. Likhatchev, « L’avenir de la littérature comme objet de recherche » ; K. Bartoszynski, « Recherches polonaises sur la communication littéraire » ; J. Lalewicz, « Les mécanismes de communication de la trahison créatrice » ; D. Đurišin, « Racines structurales de la littérature comparée moderne » ; K. Barck, « Autonomie de la littérature et hostilité du capitalisme envers l’art » ; D. Schlenstedt, « La fonction de la littérature : tentatives de définition » ; W. Schröder : Walter Benjamin et le changement de fonction de la littérature à l’époque de l’impérialisme » ; D. Zatouski, « L’art du roman et le XIXe siècle ».

Delfau, Gérard et Roche, Anne. Histoire, littérature. Histoire et interprétation du fait littéraire, Seuil, 1977.

Williams, Raymond. Marxism and Literature, Oxford, Oxford University Press, 1977.

Jameson, Fredric. The Political Unconscious. Narrative as a socially symbolic act, Ithaca (NY), Cornell University Press, 1981.

C. Critique textuelle

Barthes, Roland. Le Degré zéro de l'écriture, Seuil, coll. « Pierres vives », 1953.

Mounin, Georges. « La notion de situation en linguistique et la poésie », Les Temps modernes, no 247, décembre 1966, p. 1065-1084.

Kuentz, Pierre. « Le “rhétorique” ou la mise à l’écart », Communications, no 16, 1970, p. 143-157.

Riffaterre, Michel. « Système d’un genre descriptif », Poétique, no 9, 1972, p. 15-30.

Duby, Georges et Barbéris, Pierre. « Littérature et société », dans Charles Grivel et A. Kibédi Varga (dir.), Du linguistique au textuel, Amsterdam, Van Gorcum, 1974.

Grivel, Charles. Productionde l’intérêt romanesque. Un état du texte(1870-1880), un essai de constitution de sa théorie, La Haye, Mouton, 1973.

Brombert, Victor. La Prison romantique. Essai sur l’imaginaire, Corti, 1975.

Maingueneau, Dominique. Initiation aux méthodes de l’analysedudiscours, Hachette, 1976.

Ubersfeld, Annie. Lire le théâtre, Éditions Sociales, 1977.

Verón, Eliseo. « Sémiosis de l’idéologique et du pouvoir », Communications, no 28, 1978, p. 7-20.

Buzon, Christian. « Dictionnaire, langue, discours, idéologie », Langue française, no 43, septembre 1979, p. 27-44.

Riffaterre, Michel. La Production du texte, Seuil, 1979.

Riffaterre, Michel. « La trace de l’intertexte », La Pensée, no 215, octobre 1980, p. 4-18.

Conein, Bernard et al., Matérialités discursives. Colloque des 24, 25, 26 avril 1980, Université Paris X - Nanterre, Lille, Presses Universitaires de Lille, 1981.

Littérature et réalité, Seuil, coll. « Points », 1982 ; I. Watt, « Réalisme et forme romanesque » ; L. Bersani, « Le réalisme et la peur du désir » ; R. Barthes, « L’effet de réel » ; M. Riffaterre, « L’illusion référentielle » ; P. Hamon, « Un discours contraint ».

Hamon, Philippe. Texte et idéologie, Presses Universitaires de France, 1984.

Morrissey, Robert. La Rêverie jusqu’à Rousseau. Recherches sur un topos littéraire, Lexington (KY), French Forum, 1984.

Neefs, Jacques. « Manuscrits et relation critique », dans I Encontro de critica textual : o manuscrito moderno e as edições, São Paulo, Universidade de São Paulo, Faculdade de filosofia, letras e ciências humanas, 1986, p. 257-268.

Chambers, Ross. Mélancolie et opposition. Les débuts du modernisme en France, Corti, 1987.

Neefs, Jacques. « Le temps critique », Corps écrit, no 23, 1987, p. 91-96.

Neefs, Jacques et Debray-Genette, Raymonde (dir.). Romans d’archives,Lille, Presses Universitaires de Lille, 1987 ; R. Debray-Genette et J. Neefs, « Présentation » ; M. Ambrière, « Balzac. Du réel à l’imaginaire, le document et ses métamorphoses » ; R. Debray-Genette, « Les débauches apographiques de Flaubert (l’avant-texte documentaire du festin d’Hérodias) » ; M. Fumaroli, « Des carnets au roman : l’ironie esthétique des Goncourt dans Madame Gervaisais » ; J. Gaudon, « Savoir et effets de savoir : L'Homme qui rit [Hugo] » ; G. Raillard, « Les trois hautes fenêtres : le document dans Les Géorgiques de Claude Simon » ; J. Neefs, « L’imaginaire des documents ».

Pavel, Thomas. Univers de la fiction, Seuil, coll. « Poétique », 1988.

Collot, Michel. La Poésie moderne et la structure d’horizon, Presses Universitaires de France, coll. « Écriture », 1989.

Mitterand, Henri. Zola, l’histoire et la fiction, Presses Universitaires de France, 1990.

Schuerewegen, Franc. Balzac contre Balzac. Les cartes du lecteur, Paris/Montréal, SEDES/Paratexte, 1990.

Borel, Marie-Jeanne. « Objets et discours de représentations », Langages, vol. XXV, no 103, septembre 1991, p. 36-50.

Gleize, Joëlle. Le Double miroir. Le livre dans les livres de Stendhal à Proust, Hachette, coll. « Recherches littéraires », 1992.