Macherey, Pierre. Pour une théorie de la production littéraire, Paris, Maspero, coll. « Théorie », 1966 (rééd. par Anthony Glinoer, préface de Terry Eagleton, postface de Pierre Macherey, Paris, ENS Éditions, coll. « Biblbiothèque idéale des sciences sociales », 2014).

Macherey, Pierre. À quoi pense la littérature ? Exercices de philosophie littéraire, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Pratiques théoriques », 1990.

Maciejewski, Janusz. Z domu niewoli : sytuacja polityczna a kultura literacka w drugiej połowie XIX wieku, Wrocław, Zakład Narodowy imienia Ossolińskich, 1988.

Maggetti, Daniel. L’invention de la littérature romande : 1830-1910, Lausanne, Fayot, 1995.

Maingueneau, Dominique. Le contexte de l’œuvre littéraire. Énonciation, écrivain, société, Paris, Dunod, 1993.

Maingueneau, Dominique. Le Discours littéraire. Paratopie et scène d’énonciation, Paris, Armand Colin, 2004.

Majastre, Jean-Olivier et Pessin, Alain (dir.). Vers une sociologie des œuvres, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2001, 2 vol. ; partim : vol. 1 : Bruno Péquignot, « La preuve du pudding… » ; Jean-Pierre Esquenazi, « Le monde des œuvres » ; Jacques Leenhardt, « Le non-lieu de l’œuvre. La sociologie face à la notion d’œuvre d’art » ; André Ducret, « L’artiste à l’œuvre : une auto-construction de la valeur ? » ; vol. 2 : Alain Pessin, « Pour une sociologie de l’œuvre de Victor Hugo » ; Nathalie Heinich, « Les histoires de fantômes relèvent-elles de la sociologie ? » ; Laurence Elléna, « Les Rougon Macquart et leur rapport aux Œuvres. Un regard sociologique sur l’art ? » ; Marie-Caroline Vanbremeersch, « Les fleurs littéraires, un objet conceptuel » ; Florent Gaudez, « Opéra Aperta : le texte en action. Intersubjectivité et dialectique de la transformation : le cas de Marelle » ; Clara Lévy, « Les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française comme objets sociologiques » ; Alain Guillemin, « Le fil rouge interrompu de la sociologie des œuvres » ; Isabelle Luciani, « Discours collectif et enjeu de mémoire dans Le Baudrier du sacre de Louis Le Juste, VIII de ce nom Roy très chrestien de France et de Navarre (Aix, 1623) » ; Raymond Moulin, « Postface ».

Majastre, Jean-Olivier. « Valeur, croyance, illusion », Sociologie de l’Art - Opus, n°s 11-12 (dossier « Art, connaissance, imaginaire. Hommage à Jean Duvignaud »), 2008, p. 47-59.

Major, Robert. « Parti pris » : Idéologies et littérature, Montréal, Hurtubise, 1979.

Malcuzynski, Marie-Pierrette. « The Sociocritical Perspective and Cultural Studies », Critical Studies, vol. I, no 1, 1989, p. 1-22.

Malcuzynski, Marie-Pierrette (dir.). Sociocriticas, prácticas textuales, cultura de fronteras, Amsterdam/Atlanta (GA), Rodopi, 1991 : « Nota preliminar » ; Marie-Pierrette Malcuzynski, « A modo de introducción » ; Claude Duchet, « Para una socio-crítica o variaciones sobre un incipit » ; Claude Duchet, « Posiciones y perspectivas sociocríticas » ; Régine Robin et Marc Angenot, « La inscripción del discurso social en el texto literario » ; Edmond Cros, « En torno a la interdiscursividad » ; Antonio Gómez-Moriana, « La anti-modernización de España. Análisis sociocrítico de una prática discursiva » ; Myriam Díaz-Diocaretz, « El sociotexto : el entimema y la matriherencia en los textos de mujeres » ; Marc Angenot, « Frontera de los estudios literarios ; ciencia de la literatura, ciencia del discurso » ; Marie-Pierrette Malcuzynski, « El “monitoring” ; hacia una semiótica social comparada ».

Malcuzynski, Marie-Pierrette. Entre-dialogues avec Bakhtine, ou Sociocritique de la (dé)raison polyphonique, Amsterdam/Atlanta (GA), Rodopi, 1991.

Malela, Buata B. Les Écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960). Stratégies et postures identitaires, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 2008.

Malela, Buata B. Aimé Césaire. Le « fil et la trame » : critique et figuration de la colonialité du pouvoir, Paris, Anibwe, 2009.

Malela, Buata B. « Mondialisation et littérature. La position d’Édouard Glissant dans le champ culturel afro-antillais », COnTEXTES, 14 avril 2011, URL : < http://contextes.revues.org/4755 >.

Malray-Ticx, Denise. « Poésie et sociologie », La Dryade, n° 61, 1970, p. 5-10.

Mandelbrot, Benoit. « Structure formelle des textes et communication », Word, vol. X, 1954, p. 1-27.

Mander, John. The Writer and Commitment, Londres, Secker & Warburg, 1961.

Mangeon, Anthony (dir.). Postures postcoloniales. Domaines africains et antillais, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 2012 : Anthony Mangeon, « Introduction » ; Kusum Aggarwal et Viviane Azarian, « La théorie postcoloniale à l’épreuve de la littérature africaine francophone : réflexions générales et lecture de l’œuvre auto-bio-graphique d’Amadou Hampâté Bâ » ; Yannick-Martial Ndong Ndong, « Les écritures africaines de soi : à propos de Valentin-Yves Mudimbe, Achille Mbembe et Célestin Monga » ; Sylvère Mbondobari, « Prose postcoloniale et enjeux mémoriels. Discours, mythes et mémoire coloniale dans 53 cm et Petroleum de Sandrine Bessora » ; Corinne François-Denève, « Le devoir de mémoire tiraillé(e) : Les Coloniaux d’Aziz Chouaki » ; Steeve Renombo, « Portrait de l’écrivain postcolonial en cartographe : poétique et politique du lieu dans Place des fêtes de Sami Tchak » ; Florian Alix, « L’essai postcolonial martiniquais : positionnements et évolutions » ; Marie-Christine Rochmann, « Situation d’Édouard Glissant dans le champ des études postcoloniales » ; Kathleen Gyssels, « Criticité : Édouard Glissant au mitan du système littéraire et critique antillais » ; Mar Garcia, « Postures (post) exotiques : “réveiller les vieux démons de l’exotisme” » ; Yolaine Parisot, « Scénographies postcoloniales d’auteurs : Percival Everett, Erasure, 2001 et Gary Victor, Banal oubli, 2008 ».

Mann, Peter H. The Romantic Novel: a Survey of Reading Habits, Londres, Mills & Boon, 1969.

Mannheim, Karl. Ideologie und Utopie, Bonn, Cohen, 1929. (Traduction anglaise : Ideology and Utopia : An Introduction to the Sociology of Knowledge, New York (NY), Harcourt, Brace & World, 1970 ; Traduction française : Idéologie et utopie, Paris, Maison des sciences de l’homme, 2006.)

Mao, Zedong. Maozhuxi lun wenxue yishu, Pékin, Renmin wenxue chubanshe, 1966. (Traduction française : Sur la littérature et l’art, Pékin, Éditions en langues étrangères, 1967.)

Marchal, Roger (dir.). L’Écrivain et ses institutions, Boulogne, ADIREL, coll. « Travaux de littérature », 2006 : Roger Marchal, « Introduction » ; Michel Stanesco, « La cour médiévale comme institution littéraire » ; Gérard Gros, « Histoire littéraire et Puy poétique : la poésie mariale de concours au Moyen Âge » ; Jean-François Courouau, « Une langue face à l’institution : le Collège de Rhétorique de Toulouse et l’occitan (1484-1694) » ; Jean Balsamo, « Une institution littéraire de la Renaissance : la “boutique de libraire” » ; Bruno Petey-Girard, « Rêve académique, goût du Prince et mécénat royal au XVIe siècle » ; Frank Greiner, « Jean du Puget de La Serre et le roman de cour » ; Patrick Latour, « Donné et dédié. Image et réalité du mécénat littéraire de Mazarin en 1643-1644 » ; Jean-Pierre Collinet, « Une institution sous-estimée : les Conférences académiques de Richesource » ; Alain Génetiot, « Boileau et les institutions littéraires » ; Monique Vincent, « Le Mercure Galant à l’écoute de ses “institutions” » ; Delphine Denis, « Les académies galantes, entre fiction et réalité » ; Carmen Depasquale, « Une littérature d’institution : la production française de l’Ordre de Malte au XVIIIe siècle » ; François Moureau, « Sociabilité savante et autobiographie “à la dérobée” : les éloges de Fontenelle pour l’Académie des sciences » ; Patricia Menissier, « Le patriarche de Ferney et les salons féminins de Paris : l’écrivain et ses protectrices » ; Vincent Laisney, « Le cénacle est-il une institution littéraire ? » ; Sven Björkman, « Le prix Nobel et Frédéric Mistral » ; Luc Fraisse, « L’esthétisation du prix Goncourt dans les écrits de Proust » ; Madeleine Bertaud, « Entretien avec Solange Fasquelle : le Prix Femina » ; Philippe Claudel, « L’affaire des autres » ; Roger Marchal, « L’institution littéraire des Lumières d’après les Éloges académiques de Fontenelle et de d’Alembert » ; Éric Francalanza, « Suard, du journalisme à l’Académie française ou du bon usage des institutions littéraires au tournant des Lumières » ; France Marchal-Ninosque, « Antoine-Martin Lemierre, apologiste des institutions littéraires de son temps » ; Lise Sabourin, « Le concours de poésie à l’Académie française (1805-1870) » ; Michel Brix, « Sainte-Beuve et l’Académie française » ; Martine Reid, « George Sand et l’institution littéraire » ; Jacques Houriez, « Claudel et l’Académie française, entre séduction et répulsion réciproques » ; Marie-Hélène Ferrandini et Alain Lanavère, « Entretien avec Jean-Marie Rouart » ; Paul Sabourin, « D’une double culture à l’unité académique, entretien avec François Cheng » ; Maurice Druon, « L’Académie française à l’aube du XXIe siècle ».

Marche romane, vol. XXXV, n°s 3-4 (dossier « Sociologie du livre et de la lecture [Colloque de Liège, novembre 1974] »), 1975 : Fred Dethier, « Préface » ; Jacques Dubois, « Sociologie de la lecture et concept de lisibilité » ; Nicole Robine, « Le chercheur dans la bibliothèque de recherche » ; Abdelkader Ben Cheikh, « Alphabétisation et conditions de développement de la lecture dans une société en cours de décolonisation » ; Marcel Janssens, « Fonctions du texte et de la lecture » ; Denise Escarpit, « Les niveaux de la communication par l’image à l’âge de la pré-lecture » ; Charles Senninger, « Quelques considérations sur le problème du choix des textes dans les recueils de morceaux choisis » ; Jacques Leenhardt, « Problèmes d’une approche sociologique de la lecture ».

Marchese, Angelo. « La sociologia della letteratura », Humanitas, vol. XXXI, 1976, p. 214-224.

Marcotte, Gilles. Le Roman à l’imparfait, essai sur le roman québécois d’aujourd’hui, Montréal, La Presse, coll. « Typo », 1976.

Marcotte, Gilles. Littérature et circonstances, Montréal, L’Hexagone, 1989.

Marcus, Judith. Georg Lukács and Thomas Mann: A Study in the Sociology of Literature, Amherst (MA), University of Massachusetts Press, 1987.

Marcuse, Herbert. One-dimensional Man: Studies in the Ideology of Advanced Industrial Society, Boston (MA), Beacon Press, 1966. (Traduction française : L’homme unidimensionnel, Paris, Éditions de Minuit, 1968.)

Marcuse, Herbert. Die Permanenz der Kunst: Wider eine bestimmte Marxistische Ästhetik, Munich, Hanser, 1977. (Traduction anglaise : The Æsthetic Dimension: Toward A Critique of Marxist Æsthetics, Boston, Beacon Press, 1978 ; Traduction française : La Dimension esthétique : Pour une critique de l'esthétique marxiste, Paris, Seuil, 1978.)

Marin, Louis. « Pouvoir du récit et récit du pouvoir », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 25 (dossier « Le pouvoir des mots »), janvier 1979, p. 23-43.

Marin, Louis. De la représentation, Paris, Seuil, 1993.

Martens, David et Watthee-Delmotte, Myriam (dir.). L’écrivain, un objet culturel, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, coll. « Écritures », 2012 : David Martens et Myriam Watthee-Delmotte, « L’écrivain comme objet culturel, une figure en complexité » ; Michel Lisse, « Figurations de l’auteur en lecteur » ; Jérôme Meizoz, « Ceci est mon corps : Rousseau » ; Geneviève Sicotte, « Les maîtres du superflu. Luxe et économie chez les écrivains de la fin-de-siècle » ; Sylvain David, « “Le sceptique de service d’un monde finissant”. Cioran au propre comme au figuré » ; Jean Leclercq, « “Ce sont les philosophes qui font les écrivains”. Michel Henry le “postkafkaïen” » ; Philippe Marion, « Mémoire de l’actualité et autofiguration de l’auteur dans la BD contemporaine. L’univers du Photographe » ; Jean-Louis Tilleuil, « Une image peut en cacher une autre. L’autofiction dans la BD francophone contemporaine » ; Kirby Joris, « Oscar Wilde et Virginia Woolf fictionnalisés. Les intrigues romanesques au départ de figures d’écrivains en tant que “metaphysical detective stories” » ; Jean-François Hamel, « Mallarmé, la vieille taupe du texte. Une politique de la lecture dans les années soixante » ; Olivier Odaert, « Saint-Exupéry contre Saint-Exupéry » ; Emmanuel Bouju, « De quoi Kafka est-il le nom ? Antonomase et maladie de la littérature » ; Charline Pluvinet, « “Suis-je Thomas Mann ou Hemingway ?” L’apprenti écrivain en quête d’une posture auctoriale dans Paris no se acaba nunca d’Enrique Vila-Matas » ; Mathilde Barraband, « L’invention de l’écrivain négatif québécois. Lecture de l’essai des années 80 au Québec » ; Sophie Marcotte, « Gabrielle Roy posthume : (re)construction du mythe » ; Michel Brix, « Mort de l’auteur ou mort de la littérature ? » ; Jean-Paul Louis-Lambert et Myriam Watthee-Delmotte, « Jouve “Poète” : portrait diffracté » ; Jean-François Chassay, « Y a-t-il un auteur dans ce texte ? Éternelle diffraction de la figure de l’écrivain » ; Daniel Grenier, « It’s Thomas Pynchon’s House: come on in!L’Amérique et ses écrivains fantômes » ; Simon Brousseau, « Régis Jauffret, “Un bonhomme de livre”. Représentations de l’écrivain dans Microfictions » ; Gilles Ménégaldo, « La lettre et le corps : quelques variations sur la figure de l’écrivain au cinéma » ; Julien Milly, « L’écriture et son dehors : de Manoel de Oliveira à Peter Greenaway » ; Bertrand Gervais, « L’entité sentinelle Chloé Delaume : avatars littéraires et formes d’extimité ».

Martens, David. « Du manuscrit à l’imprimé. La pseudo-traduction comme rite d’institution auctorial », Lettres romanes, vol. LXVII, n°s 3-4, 2013, p. 431-446.

Martin, Henri-Jean. Le livre et la civilisation écrite, Paris, École nationale supérieure de bibliothécaires, 1968.

Martin, Henri-Jean. Livre, pouvoirs et société à Paris au XVIIe siècle (1598-1701), préface de Roger Chartier, Genève, Droz, 1969, 2 vol.

Martin, Henri-Jean. « Pour une histoire de la lecture », Revue française d’histoire du livre, n° 47, 1977, p. 583-609.

Martin, Jean-Pierre (dir.). Bourdieu et la littérature. Suivi d’un entretien avec Pierre Bourdieu, Nantes, Cécile Defaut, 2010 : Jean-Pierre Martin, « Avant-propos : Bourdieu le désenchanteur » ; Annie Ernaux, « La preuve par corps » ; Dominique Rabaté, « Révélations, voilements et dévoilements : les Règles de l’Art et “l’effet de croyance” » ; Gisèle Sapiro, « L’autonomie de la littérature en question » ; Marielle Macé, « Penser le style avec Bourdieu » ; Jacques Dubois, « Flaubert analyste de Bourdieu » ; Anna Boschetti, « L’explication du changement » ; Pierre Macherey, « Bourdieu critique de la raison scolastique : le cas de la lecture littéraire » ; Bernard Lahire, « Le champ et le jeu : la spécificité de l’univers littéraire en question » ; Hélène Merlin-Kajman, « Ne… que ou l’impossible traque des vanités » ; Fatima Youcef, « Vers une nouvelle approche de l’histoire littéraire » ; Michel Jarrety, « Marginalia » ; Jérôme Meizoz, « Ce que préfacer veut dire » ; Dominique Viart, « “L’illusion biographique” ou Bourdieu après la bataille ? » ; Pierre Bergounioux, « Un savant lettré » ; Pierre-Marc de Biasi, « Le sociologue et le généticien (suivi d’un entretien avec Pierre Bourdieu) ».

Martin, Jean-Pierre. Les Écrivains face à la doxa ou Du génie hérétique de la littérature, Paris, José Corti, 2011.

Marx, William (dir.). Les arrière-gardes au XXe siècle. L’autre face de la modernité esthétique, Paris, Presses Universitaires de France, 2004 : William Marx, « Introduction : Penser les arrière-gardes » ; Vincent Kaufmann, « L’arrière-garde vue de l’avant » ; Laurent Mattiussi, « Rétrospection et prospection, de Mallarmé à Heidegger » ; Thimothée Picard, « L’opéra, combat d’avant ou d’arrière-garde ? Le cas Wagner » ; Jean-Pierre Esquenazi, « Arrière-gardes et Nouvelle vague, le cinéma “qualité France” » ; Henri Garric, « Le postmodernisme est-il une arrière-garde ? » ; Antoine Compagnon, « L’arrière-garde, de Péguy à Paulhan et Barthes » ; Michel Décaudin, « Avant-garde poétique, arrière-garde politique : autour de L’Effort libre » ; Pascal Mercier, « Une revue d’arrière-garde militante, Les Guêpes » ; Franck Jouffre, « Régionalisme et arrière-garde, le cas du Pigeonnier » ; Régine Pietra, « Julien Benda, ou l’éternelle arrière-garde » ; Jean-François Louette, « Roger Nimier, hussard d’arrière-garde » ; Martin Puchner, « À l’arrière-garde du modernisme, Wyndham Lewis » ; Niels Buch-Jepsen, « Arrière-garde et modernisme anglais, Leavis et la grande tradition de la rupture » ; Anne-Rachel Hermetet, « Une arrière-garde à l’italiene ? La Ronda » ; Danielle Perrot-Corpet, « La référence à Dieu, une posture d’arrière-garde ? ».

Massart, Pierre. « Littérature et paralittérature. L’étude de lalittérature enfantine et juvénile », Revue internationale des sciences sociales, vol. XXVIII, n° 1, 1976, p. 179-201.

Masseau, Didier. L’invention de l’intellectuel dans l’Europe du XVIIIe siècle, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Perspectives littéraires », 1994.

Massol, Jean-François. De l’Institution scolaire de la littérature française (1870-1925), Grenoble, Ellug, 2004.

Mativat, Daniel. Le métier d’écrivain au Québec (1840-1900). Pionniers, nègres ou épiciers des lettres ?, Montréal, Triptyque, 1996.

Matonti, Frédérique. Intellectuels communistes. Essai sur l’obéissance politique. La Nouvelle Critique, Paris, La Découverte, 2005.

Matvejevitch, Predrag. Poésie de circonstance, Paris, Nizet, 1971.

Matvejevitch, Predrag. « L’engagement en littérature vu sous les aspects de la sociologie et de la création », L’Homme et la société, n° 26, 1972, p. 119-132.

Matvejevitch, Predrag. La littérature et sa fonction sociale, Novi Sad (Serbie), Cirpanov, 1977.

Matvejevitch, Predrag. Pour une poétique de l’événement, Paris, Union Générale d’Éditions, coll « 10/18 », 1979.

Mauger, Gérard, Poliak, Claude F. et Pudal, Bernard. Histoires de lecteurs, Paris, Nathan, coll. « Essais et recherches », 1999.

Maugey, Axel. Poésie et société au Québec (1937-1970), Québec, Presses de l’Université Laval, 1972.

Maurus, Patrick (dir.). Actualités de la sociocritique, Paris, L’Harmattan, 2013 : Patrick Maurus, « Préface » ; Michael Rinn, « Penser le social dans le témoignage littéraire : au sujet de Jan Karski de Yannik Haenel » ; Christiane Ndiaye, « Ida Faubert : Ti-Louis et la résurrection de Lazare » ; Anne-Marie David, « Nous étions des êtres vivants ou le théâtre de l’entreprise » ; Mélanie Lamarre, « Cartographie d’une révolution ratée. Sur Un navire de nulle part d’Antoine Volodine » ; Geneviève Boucher, « Sociocritique et prose d’idées. Fonctions et modulations de l’amitié dans le “roman” de la Terre de Saint-Just » ; Geneviève Lafrance, « Le 18 Fructidor de Joseph Fiévée : Frédéric ou les circonstances d’un coup manqué » ; Sarah Sindaco, « Sociocritique et histoire culturelle. Pour une lecture du roman français en régime gaullien » ; Charles Grivel, « Écrire la Commune. Un paradoxe ? » ; Yan Hamel, « La polyphonie mémorielle du roman : microlecture d’un échange entre Swann et le prince de Guermantes » ; Régine Robin, « Propositions sociocritiques et flâneries dans les mégapoles contemporaines » ; Djemaa Maazouzi, « Approche sociocritique de la fabrication mémorielle. Pour une prise en compte de l’investissement générique et médiatique » ; Pierre V. Zima, « L’institutionnalisation des langages littéraires » ; Claudia Bouliane, « Sur un chronotype romanesque de l’entre-deux-guerres » ; Edmond Cros, « Approche sociocritique d’un champ culturel » ; Pierre Popovic, « La Vierge Marie, le tiroir, l’annuaire téléphonique, Joseph Nye et le concept d’imaginaire social » ; Jean-Marie Privat et Marie Scarpa, « L’ethnocritique aujourd’hui » ; Patrick Maurus, « Y a-t-il une pensée sociocritique de la traduction ? Un dialogue Duchet – Meschonnic ».

Mazzone, Fanny et Barthe-Gay, Clarrise (dir.). Livre numérique : quels enjeux, quels acteurs ?, actes de la journée d’études du 21 février 2011, Toulouse, Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2011 : Roland Garrigues, « Avant-propos » ; Fanny Mazzone, « Préface » ; Philippe Bernadou, « La chaîne du livre numérique » ; Nicole Le Pottier, « D’une tablette à l’autre : histoire des formes du livre » ; Fanny Mazzone, « Le livre numérique, produit de l’industrie culturelle » ; Clarisse Barthe-Gay, « Les enjeux juridiques du livre numérique » ; Xavier Malbreil, « Écrivain ou metteur en scène numérique » ; Estell Vilcot et Tery Bourdon, « Quel statut et quelle légitimité pour l’auteur? » ; Lucille Colas et Virgil Giacomoni, « Publie net, éditeur littéraire, numérique et critique » ; Philippe Terrancle, « Les Éditions Privat à l’heure du passage partiel au numérique ou le numérique est-il barbare? » ; Danielle Deloche, « La place et le rôle du libraire dans l’univers du numérique » ; Alexandra Cransac et Claire Schaeffer, « Les enjeux commerciaux du livre numérique » ; Claire Devic et Aude Duverger, « Quel avenir pour la libraire indépendante ? » ; Mariangela Roselli, « Chemins de lecture et parcours d’écriture des étudiants face au numérique » ; Marion Laly et Romain Champagne, « Fracture numérique : nous ne sommes pas tous égaux devant la technologie » ; Michel Fauchié, « Le livre numérique de @ à z ».

McKenzie, Donald Francis. Bibliography and the Sociology of Texts, Cambridge, Cambridge University Press, 1999.

McKeon, Michael. « The Origins of Aesthetic Value », Telos, n° 57, 1983, p. 63-82.

McKeon, Michael. « Generic Transformation and Social Change: Rethinking the Rise of the Novel », Cultural Critique, n° 1, 1985, p. 159-181.

McLuhan, Marshall. The Gutenberg Galaxy: The Making of Typographic Man, Toronto, University of Toronto Press, 1962. (Traduction française : La galaxie Gutenberg : la genèse de l’homme typographique, Montréal, HMH, 1967.)

McMillan, Gilles. L’ode et le désode: essai de sociocritique sur Les enfantômes de Réjean Ducharme, Montréal, L’Hexagone, 1995.

Meakin, David. Man and Work: Literature and Culture in Industrial Society, Boulder (CO), Holmes & Meier Publishers, 1976.

Meizoz, Jérôme, Mühlethaler, Jean-Claude et Burghgraeve, Delphine (dir.). Posture d'auteurs : du Moyen Âge à la modernité, Fabula / Les colloques, 2014, URL :  : Jean-Claude Mühlethaler et Jérôme Meizoz, « Avant-propos » ; Maël Goarzin, « Vies de Moïse et de Pythagore : la fonction de l’exemplum dans les biographies de l’Antiquité tardive » ; Hélène Haug, « Ains les lisoie entre mes dens. Figures d’auteurs-lecteurs (XIVe-XVe siècles) : une réaction face au succès mitigé des nouvelletez littéraires en contexte curial ? » ; Delphine Burghgraeve, « Le lecteur herméneute : étude du double fictif du chevalier dans Le Chevalier errant de Thomas de Saluces et La Bouquechardière de Jean de Courcy » ; Viviane Griveau Genest, « L’autorité de l’homélie : polyphonie et ethos auctorial dans les sermons de Jean Gerson » ; Emma Cayley, « “Je ne suis que l’escripvain” : la figure de l’auteur dans les débats poétiques au Moyen Âge » ; Nicolae Virastau, « L’ethos du mémorialiste de Commynes à Monluc et l’évolution du genre avant le XVIIe siècle » ; Margherita Romengo, « Lit-on jamais l’œuvre d’une reine tout à fait comme une œuvre quelconque ? » ; Dominique Maingueneau, « Le recours à l’ethos dans l’analyse du discours littéraire » ; Anaïs Goudmand, « Ethos et posture du feuilletoniste : interventions d’auteur dans Les Mystères de Paris » ; Émilie Saunier et Frédérique Giraud, « Ressorts stratégiques et intimes de la posture : les cas d’Émile Zola et d’Amélie Nothomb » ; Céline Barral, « Posture implicite et polémiste masqué. Un usage contre-nature de la notion de posture ? » ; Raphaël Micheli, « L’image de soi saisie à travers le choix des arguments et la manifestation des émotions : interactions de l’ethos avec le logos et le pathos dans le discours théorique d’Albert Camus » ; Katarzyna Matul, « “Une chemise neuve chaque jour…” : la “posture d’auteur” des créateurs d’affiches en Pologne après 1945 » ; Véronique Rohrbach, « L’auteur des lecteurs. Simenon à travers le courrier de ses lecteurs “ordinaires” » ; Laurence van Nuijs, « La mythomanie comme posture : le cas de Bernard Frank ».

Meizoz, Jérôme. L’Âge du roman parlant (1919-1939). Écrivains, critiques, linguistes et pédagogues en débat, Genève, Droz, 2001.

Meizoz, Jérôme. Le Gueux philosophe. Jean-Jacques Rousseau, Lausanne, Antipodes, 2003.

Meizoz, Jérôme. L’œil sociologue et la littérature, Genève/Paris, Slatkine Érudition, 2004.

Meizoz, Jérôme. Postures littéraires. Mises en scène modernes de l’auteur, Genève/Paris, Slatkine Érudition, 2007.

Meizoz, Jérôme. La fabrique des singularités. Postures littéraires II, Genève/Paris, Slatkine Érudition, 2011.

Melançon, Benoît. « VLB personnage et institution (notes) », Études françaises, vol. XIX, n° 1, 1983, p. 5-16.

Melançon, Benoît. Les yeux de Maurice Richard. Une histoire culturelle, Montréal, Fides, 2006. (Traduction anglaise : The Rocket. A Cultural History of Maurice Richard, préface de Roy MacGregor, Vancouver/Toronto/Berkeley (CA), Greystone Books, 2009.)

Memmi, Albert. « Cinq propositions pour une sociologie de la littérature », Cahiers Internationaux de sociologie, vol. XXVI, 1959, p. 149-159.

Memmi, Albert. « Problèmes de la sociologie de la littérature », dans Georges Gurvitch (dir.), Traité de sociologie, vol. II, Paris, Presses Universitaires de France, 1960, p. 299-314.

Mémoires du livre / Studies in Book Culture, vol. I, n° 2 (Laure Miranda et Marie-Ève Riel (dir.), dossier « La lecture : agents, pratiques, usages et discours / About Reading : Agents, Practices, Uses and Discourses »), 2010, URL : < http://www.erudit.org/revue/memoires/2010/v1/n2/index.html > : Laure Miranda et Marie-Ève Riel, « La lecture : agents, pratiques, usages et discours » ; Julie Frédette, « De la lecture à la bibliophilie : Villeneuve Publications ou l’édition artisanale anglo-québécoise » ; Geneviève Gendron et Bertrand Gervais, « Quand lire, c’est écouter. Le livre sonore et ses enjeux lecturaux » ; Nicholas Giguère, « Poésie, lecture et public(s) : le cas de la collection “Les Poètes du Jour” (1963-1975) des Éditions du Jour et de ses préfaces » ; Laure Miranda, « Le discours d’Anne Hébert sur ses lectures à l’épreuve de ses rayons » ; Cécile Rabot, « Un service public du livre entre offre et demande : la prise en compte des usagers dans l’élaboration de l’offre de lecture des bibliothèques municipales parisiennes aujourd’hui » ; Dominique Cartellier, « La vulgarisation scientifique à l’heure de libre accessibilité des savoirs. Quelle place pour les médiateurs ? » ; Corinne Abensour, « Les prix littéraires pour la jeunesse, entre médiation et médiatisation » ; Björn-Olav Dozo, « La production littéraire des Belges francophones durant l’entre-deux-guerres. Examen d’un premier inventaire ».

Mémoires du livre / Studies in Book Culture, vol. II,n° 2 (Anthony Glinoer et Caroline Paquette (dir.), dossier « Le livre dans le livre : représentations, figurations, significations / Books in Books : Representations, Roles, Meanings »), 2011, URL : < http://www.erudit.org/revue/memoires/2011/v2/n2/index.html > : Anthony Glinoer et Caroline Paquette, « Le livre dans le livre : représentations, figurations, significations » ; Frédérique Giraud, « Le portrait de soi en écrivain. Zola et son double Sandoz » ; Jean-Philippe Martel, « De l’authenticité à l’autonomie littéraire : l’auteur, ses livres, les éditeurs et ses relais dans les romans de Louis-Ferdinand Céline » ; Pascal Brissette et Michel Lacroix, « Un “couple” sous tension : le romancier et le livre dans les romans de la vie littéraire » ; Sophie Drouin, « Imaginaire du livresque dans La mort exquise de Claude Mathieu » ; Aline Francoeur, « L’écrivain français et le dictionnaire dans son œuvre : objectivation, symbolisation, symbiose constante » ; Sylvain Lesage, « La bande dessinée en son miroir. Images et usages de l’album dans la bande dessinée française » ; Gilles Béhotéguy, « Le livre et la scène de lecture dans le roman français contemporain pour la jeunesse ».

Mémoires du livre / Studies in Book Culture, vol. III, n° 2 (Eli MacLaren (dir.), dossier « New Studies in the History of Reading / Nouvelles études en histoire de la lecture »), 2012, URL : < http://www.erudit.org/revue/memoires/2012/v3/n2/index.html > : Eli MacLaren, « New Studies in the History of Reading » ; Hans-Joachim Griep, « Das Lesen des Sternenhimmels in frühen Hochkulturen. The Reading of the Heavens in Early Advanced Cultures » ; Laura J. Murray, « Reading Antebellum New York Dailies Against the Grain : The Case of Almira C. Loveland » ; Pascal Brissette, « Le poète malheureux au Canada : Fréchette, lecteur de l’abbé Pinard » ; Claire Bruyère, « Creative Reading, or the New Life of Literary Works : American Instances » ; Stéphane Courant, « Guide de voyage, réceptions et interactions : le lecteur gréraire ou la lecture comme quête aux similitudes » ; Anatoliy Gruzd et DeNel Rehberg Sedo, « #1b1t : Investigating Reading Practices at the Turn of the Twenty-first Century » ; Paul Sopčák et Don Kuiken, « Readers’ Engagement with Virginia Woolf’s Mrs Dalloway : From Knowing about Death to the Experience of Finitude » ; Jean (J. L.) Pecoskie, « Reading in the “Grafted Space” : Public/Private Pleasure Reading and Sexual Identity » ; Julie Bonaccorsi, « Une esthétique renouvelée de la “scène de lecture” : l’inconographie publicitaire de la lecture sur les tablettes numériques » ; Monique Lebrun, Nathalie Lacelle et Jean-François Boutin, « Genèse et essor du concept de littératie médiatique multimodale ».

Mémoires du livre / Studies in Book Culture, vol. IV, n° 1 (Michel Lacroix et Jean-Philippe Martel (dir.), dossier « Écrire ensemble : réseaux et pratiques d’écriture dans les revues francophones du XXe siècle / Writing ensembles : Network and Writing Practices in Twentieth-Century Francophone Journal »), 2012, URL : < http://www.erudit.org/revue/memoires/2012/v4/n1/index.html > : Michel Lacroix et Jean-Philippe Martel, « Écrire ensemble : réseaux et pratiques d’écriture dans les revues francophones du XXe siècle » ; Benoit Doyon-Gosselin et David Bélanger, « La revue de création littéraire acadienne éloizes : au laboratoire de la modernité » ; Alex Gagnon, « Institution du savoir et construction de la valeur dans Voix et Images. Éléments pour une épistémologie de l’histoire littéraire » ; Michel Nareau, « Coopération, réseautage et Liaison. “Servir” la littérature québécoise par le recours à l’Argentine » ; Pascale Ryan, « “Je ne partage évidemment aucune de tes conceptions de ce que sera le ton de la revue”. Andrée Maillet et Amérique française, 1947-1951 : un combat pour l’autonomie de la création littéraire » ; Alain Schaffner, « L’échec de La Revue juive d’Albert Cohen » ; Jacques Paquin et Marie-Pier Laforge-Bourret, « La revue Estuaire : de la bouche des poètes à l’embouchure éditoriale » ; Jean-Philippe Warren, « Fondation et production de la revue Mainmise (1970-1978) » ; Jean-Philippe Martel, « Les Hussards à la revue de La Table Ronde (1948-1952). Une jeune écriture périodique » ; Michel Lacroix, « Sociopoétique des revues et l’invention collective des “petits genres” : lieu commun, ironie et saugrenu au Nigog, au Quartanier et à La Nouvelle Revue française » ; Alison Rukavina, « “We can all meet, be it soon or late” : E. A. Petherick and his Scholarly and Publishing Social Network ».

Ménager, Serge Dominique. « Fatima Mernissi : de la sociologie à la fiction », Études francophones, vol. 17, n° 1, 2002, p. 5-19.

Ménand Doumazane, Françoise. Miroirs d’Aline. Ethnocritique d’un roman de C.F. Ramuz, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, coll. « Ethnocritiques. Anthropologie de la littérature et des arts », 2013.

Mendez, Jose Luis. Introducción a la sociologia de la literatura, Rio Piedras (Porto Rico), Editorial Universitaria, Universidad de Puerto Rico, 1982.

Mendez, Jose Luis. Para une sociologia de la literatura puertorriqueña, La Havane, Casa de las Americas, 1982.

Menger, Pierre-Michel. Le travail créateur. S’accomplir dans l’incertain, Paris, Gallimard/Seuil, coll. « Hautes Études », 2009.

Merrill, Francis E. « The Sociology of Literature », Social Research: An International Quarterly, vol. XXXIV, n° 4, 1967, p. 648-659.

Meschonnic, Henri. Critique de la « Théorie critique » : langage et histoire, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, 1985.

Messac, Régis. Le détective-novel et l’influence de la pensée scientifique, Paris, Honoré Champion, 1929.

Meszaros, Istvan. Letteratura, storia, conscienza di classe – contributi per Lukács, Naples, Liguori, 1977.

Meyer, Alain. « Quelques tendances récentes des études littéraires marxistes », Annales de l’Université de Madagascar - Lettres, vol. II, 1964, p. 73-89.

Meylaerts, Reine. L’Aventure flamande de la Revue Belge. Langues, littératures et cultures dans l’entre-deux-guerres, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Documents pour l’histoire des Francophonies », 2004.

Mhoumadi, Nassurdine Alu. Réception de Léopold Sédar Senghor. Pour une approche sociologique des littératures africaines, Paris, L’Harmattan, coll. « Culture Africaine », 2014.

Miceli, Sergio. « Effet de réel et réalité de l’illusion. Le Flaubert de Bourdieu », dans Louis Pinto, Gisèle Sapiro et Patrick Champagne (dir.), Pierre Bourdieu, sociologue, Paris, Fayard, coll. « Histoire de la pensée », 2004, p. 279-288.

Michaud, Thomas. Prospective et science-fiction, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2011.

Michon, Jacques et Mollier, Jean-Yves (dir.). Les mutations du livre et de l’édition dans le monde du XVIIIe siècle à l’an 2000, Québec/Paris, Presses de l’Université Laval/L’Harmattan, 2001 : Jacques Michon, « Introduction » ; James Raven, « British Publishing and Bookselling : Constraints and Developments » ; Frédéric Barbier, « La librairie allemande comme modèle ? » ; Jean-Yves Mollier, « La construction du système éditorial français et son expansion dans le monde du XVIIIe au XXe siècle » ; Claude Galarneau, « Le premier siècle de l’imprimé au Québec (1764-1870) » ; Mary Lu MacDonald, « The Modification of European Models : English Canada before 1890 » ; Wallace Kirsop, « La librairie britannique devant l’Océanie : les difficultés d’une entreprise éditoriale à visées impériales » ; Rimi B. Chatterjee, « How India Took to the Book : British Publishers at Work under the Raj » ; Diana Cooper-Richet, « Les imprimés en langue anglaise en France au XIXe siècle : rayonnement intellectuel, circulation et modes de pénétration » ; Éva Ring Aghné, « La librairie austro-hongroise » ; Bo Peterson, « Sister Nations and Sibling Feuds : Publishers and the Book Trade in the Nordic Countries 1750-2000 » ; Lisa Kuitert, « Famous, Beloved and Best-selling. On Sales Methods and Literary History » ; Enrico Decleva, « Présence germanique et influences françaises dans l’édition italienne au XIXe et XXe siècles » ; François Melançon, « Le livre en milieu colonial d’Ancien Régime : l’exemple de la Nouvelle-France » ; Jean-François Botrel, « L’exportation des livres et modèles éditoriaux français en Espagne et en Amérique latine (1814-1914) » ; Claudia Schulz, « Construire le paysage de l’édition dans l’Afrique “francophone” de l’Ouest durant l’époque post-coloniale » ; Pascal Durand, « Éthos reproducteur et habitus techniciste. Naissance du “modèle” éditorial belge francophone » ; Gabriele Turi, « Le système éditorial en Italie, XIXe-XXe siècles » ; François Vallotton, « La Suisse, un modèle éditorial spécifique ? » ; Carmen Castañeda, « Vers l’autonomie du système d’édition mexicain » ; Michael Winship, « The Rise of a National Book Trade System in the United States, 1865-1916 » ; Carole Gerson, « The Question of a National Publishing System in English-speaking Canada : As Canadian as Possible, under the Circumstances » ; Jacques Michon, « L’édition au Québec entre l’autonomie culturelle et les logiques marchandes » ; Wallace Kirsop, « From Colonialism to the Multinationals : the Fragile Growth of Australian Publishing and its Contribution to the Global Anglophone Reading Community » ; Catherine Servan-Schreiber, « Des modèles éditoriaux en Inde : implantation, concurrence, évolution » ; Henry Chakava, « The Origins and Development of Publishing Systems in English-speaking Africa : In Search of an Independent Model » ; Kmar Bendana, « Générations d’imprimeurs et figures d’éditeurs à Tunis entre 1850 et 1950 » ; Claudia Neves Lopes, « Édition et colonisation : le marché éditorial entre le Brésil et le Portugal » ; Michela Bussotti, « L’édition traditionnelle chinoise et l’introduction des techniques occidentales, XVIIIe-XIXe siècles » ; Peter F. Kornicki, « Overcoming the Limitations of Woodblock Printing in Japan » ; Yves Gonzalez-Quijano, « L’édition dans le monde arabe : l’Égypte comme une sorte de modèle » ; Leslie Howsam, « Beliefs, Ideologies, Technologies : Locating Religion in the History of the Book » ; Yvan Cloutier, « Les communautés éditrices et l’avenir du livre religieux » ; Hans-Jürgen Lüsebrink, « L’almanach : structures et évolutions d’un type d’imprimé populaire en Europe et dans les Amériques » ; Denis Saint-Jacques, « Le roman au-delà du livre et de la nation » ; Christian-Marie Pons, « Littérature populaire : le livre déterritorialisé » ; Paul Bleton, « La frontière médiatique du livre » ; Annie Renonciat, « Dimensions internationales du livre pour enfants » ; Alain Choppin, « Les manuels scolaires » ; Paul Brouzeng, « La vulgarisation scientifique au XIXe siècle en France et l’esprit de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert » ; Isabelle Boisclair, « Édition féministe, édition spécialisée : ouvrir le champ » ; Marie-Françoise Cachin et Claire Bruyère, « La traduction au carrefour des cultures » ; Thomas Loué, « Le Congrès international des éditeurs, 1896-1938. Autour d’une forme de sociabilité professionnelle internationale » ; Josée Vincent, « Les associations d’éditeurs au Québec : de la théorie des associations à une étude de cas » ; Jean-Paul Baillargeon, « La Francophonie et la diffusion du livre : un cas type de relations entre langues, scolarité et développement » ; Eva Hemmungs Wirtén, « Glocalities : Power and Agency Manifested in Contemporary Print Culture » ; Ian R. Willison, « Massmediatisation : Export of the American Model? » ; Jean-Yves Mollier, « Conclusion ».

Michon, Jacques. Structure, idéologie et réception du roman québécois de 1940 à 1960, Sherbrooke, Département d’études françaises, 1979.

Michon, Jacques (dir.). Édition et pouvoirs, 12e colloque international de bibliologie, Québec, Presses de l'Université Laval, 1995 : Jacques Michon, « Présentation » ; Robert Estivals, « Pour une problématique générale de la bibliologie politique : modèles anciens et prospective pour l’an 2000 » ; Alain Vaillant, « La littérature imaginaire : des limites de la bibliologie littéraire » ; Jacques Michon, « Industries du livre et mutations du champ éditorial au XXe siècle : l’État et l’édition au Canada » ; Alberto Cadioli, « L’édition littéraire et les nouveaux pouvoirs dans l’Italie des années 1980 et 1990 » ; Jacques Hellemans, « La diffusion des réimpressions belges en Italie durant la première moitié du XIXe siècle : les contrefacteurs belges à l’assaut du marché italien » ; Sylvio Normand, « La contrefaçon d’ouvrages juridiques au Québec au XIXe siècle » ; Richard Saint-Germain, « Pirates et contrebandiers dans l’édition populaire au Québec (1940-1960) » ; Yvan Cloutier, « Du prêche et de l’imprimé : hégémonie et orthodoxie. L’Église catholique face à l’imprimé » ; Mario Parent, « Développement de l’auto-édition littéraire au Québec : la lutte pour la reconnaissance » ; Pierre Hébert, « Le clergé canadien, sa mission, son œuvre (1896), de Laurent-Olivier David : mis à l’Index et mis à l’oubli » ; Martine Poulain, « Le procès de L’amant de Lady Chatterley en 1960 à Londres. Quels censeurs et quels lecteurs pour le livre de poche ? » ; Judith Lörincz, « Le rôle de la censure et les publications clandestines dans les années 1980 en Hongrie » ; Jan Rubes, « Le samizdat en Tchécoslovaquie “normalisée” » ; Jarmila Burgetová, « L’évolution du système éditorial et de la production écrite avant et après 1989 en Tchécoslovaquie et en République tchèque » ; Hans-Jürgen Lüsebrink, « Patronage étatique et génèse d’un champ littéraire. L’État colonial et les imprimeurs-éditeurs en Afrique Occidentale Française (1856-1960) » ; Rabah Allahoum, « Histoire et modèle éditorial au Maghreb : l’Algérie » ; Sylvie Faure, « Pouvoirs politiques et stratégies éditoriales au Québec (1960-1990) » ; Josée Vincent, « Le Conseil supérieur du livre : pour un statut du livre au Québec » ; Suzanne Pouliot, « Identification des stratégies éditoriales propres à la littérature de jeunesse » ; Paul Bleton et Christian-Marie Pons, « L’image dans le livre et le mot dans l’image, bande dessinée et culture du livre » ; Sherry Simon, « Les traductions : indices des rapports de pouvoir littéraire » ; Hans-Jürgen Hartmann, « Quelques aspects de l’édition des littératures canadiennes anglophones et francophones dans les pays germanophones (Allemagne fédérale, ex-RDA, Autriche, Suisse) » ; Bill Winder, « Le texte révolté : les données épistémologiques du texte électronique dans un contexte politique » ; François Richaudeau, « Technologies nouvelles de production et techniques nouvelles de commercialisation : l’antagonisme en France » ; Pascal Durand, « “Quant au livre”. Prophéties et pouvoirs» ; Guy Pelachaud, « Explorer des pistes pour préserver les identités culturelles et scientifiques ».

Michon, Jacques (dir.). Histoire de l’édition littéraire au Québec au XXe siècle, Montréal, Fides, 1999-2010, 3 vol. ; vol. I : « La naissance de l’éditeur, 1900-1939 » ; vol. II : « Le temps des éditeurs, 1940-1959 » ; vol. III : « La bataille du livre, 1960-2000 ».

Midiohouan, Guy Ossito. L’idéologie dans la littérature négro-africaine d’expression française, Paris, L’Harmattan, 1986.

Mieszkowski, Jan. Labors of Imagination. Aesthetics and Political Economy from Kant to Althusser, Bronx (NY), Fordham University Press, 2006.

Migozzi, Jacques. « Sociocritique, rhétorique, pragmatique : le cas de Vallès », Littérature, n° 10, 2005, p. 72-82.

Miller, Judith Graves. Theater and Revolution in France since 1968, Lexington (KY), French Forum Inc., 1977.

Miller, Robert A. « The Relation of Reading Characteristics to Social Indexes », American Journal of Sociology, vol. XLI, n° 6, mai 1936, p. 738-756.

Milligan, Jennifer E. The Forgotten Generation: French Women Writers of the Interwar Period, New York (NY)/Oxford, Berg Publishers, 1996.

Milner, Andrew. John Milton and the English Revolution: A Study in the Sociology of Literature, Londres, Macmillan, 1981.

Milot, Pierre. La camera obscura du postmodernisme, Montréal, L’Hexagone, 1988.

Milot, Pierre. Le paradigme rouge. L’avant-garde politico-littéraire des années 70, Montréal, Éditions Balzac, 1992.

Milstead, John W. Sociology Through Fiction, New York (NY), St. Martin’s Press, 1974.

Mittenzwei, Werner. « Die Brecht und Lukács Debatte », Sinn und Form, vol. XIX, 1967, p. 235-269. (Traduction française : « Le débat Brecht-Lukács », Littérature / science / idéologie, vol. V, 1975.)

Mitterand, Henri, de Biasi, Pierre-Marc et Herschberg Pierrot, Anne. « Henri Mitterand – Critique génétique et sociocritique », Genesis, n° 30, 2010, p. 59-63.

Mitterand, Henri. « Germinal et les idéologies », Les Cahiers naturalistes, vol. XXVII, n° 42, 1972, p. 141-152.

Mitterand, Henri. « Fonction narrative et fonction mimétique », Poétique, n° 16, 1973, p. 477-490.

Mitterand, Henri. « Discours de la politique et politique du discours dans un fragment de L’Éducation sentimentale », dans Claudine Gothot-Mersch (dir.), La Production du sens chez Flaubert. Colloque de Cerisy-la-Salle, 21 au 28 juin 1974, Paris, Union Générale d’Éditions, coll. « 10/18 », 1975, p. 125-154.

Mitterand, Henri. « Programme et préconstruit génétiques : le dossier de l’Assommoir », dans Essais de critique génétique, Paris, Flammarion, 1979, p. 195-226.

Mitterand, Henri. Le Discours du roman, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Écriture », 1980.

Mitterand, Henri. « Critique génétique et histoire culturelle : les dossiers des Rougon-Macquart », dans Louis Hay (dir.), La Naissance du texte, Paris, José Corti, 1989, p. 147-162.

Moderna. Semestrale di teoria e critica della letteratura, vol. X, n°1 (Romano Luperini et Nicolò Pasero (dir.), dossier « Materialismo e letteratura »), 2008 : Nicolò Pasero, « Le materie della letteratura » ; Anna Baldini, « Da Marx a Bourdieu. Materialismo storico e teoria della pratica » ; Mauro Pala, « L’impegno al tempo del colera : a mezzo secolo da Culture and Society di Raymond Williams » ; Margherita Ganeri, « Fredric Jameson e il marxismo all’aporèma » ; Mario Domenichelli, « Edward Said, Antonio Gramsci : razionalità occidentale, egemonia culturale, orientalismo, imperialismo, materialismo e critica » ; Umberto Carpi, « La critica materialista di Sebastiano Timpanaro, oggi » ; Francesco Muzzioli, « Rossi-Landi e il materialismo : le tre economie del testo letterario » ; Emanuele Zinato, « Il lavoro non è (solo) un tema letterario : la letteratura come antropologia economica » ; Romano Luperini, « La teoria letteraria marxista e materialista negli anni della sua crisi » ; Gabriele Fichera et Lorenzo Giustolisi, « Repertorio bibliografico ragionato. La teoria letteraria marxista e materialista (1970-2006) ».

Moles, Abraham A. Sociodynamique de la culture, Paris/La Haye (Pays-Bas), Mouton, 1967.

Molinié, Georges et Viala, Alain. Approches de la réception. Sémiostylistique et sociopoétique de Le Clézio, Paris, Presses Universitaires de France, 1993.

Mollier, Jean-Yves, Régnier, Philippe et vaillant, Alain (dir.). La Production de l’immatériel. Théories, représentations et pratiques de la culture au XIXe siècle, Saint-Étienne, Presses Universitaires de Saint-Étienne, coll. « Le XIXe siècle en représentation(s) », 2008 : Françoise Mélonio, « La culture, affaire d’État ? La politique culturelle des libéraux dans la première moitié du XIXe siècle » ; Marie-Claude Chaudonneret, « L’institution muséale » ; Alain Vaillant, « La littérature, la loi et l’État : le siècle des occasions manquées » ; Jean-Claude Yon, « Les théâtres parisiens à l’ère du privilège (1807-1864) : l’impossible contrôle » ; Jean-Yves Mollier, « Le marché du livre en Europe au XIXe siècle : évolution, croissance et mutation des lectorats » ; Anthony Glinoer, « “À son éditeur la littérature reconnaissante”. Ladvocat et Le Livre des Cent et un » ; Christine Lombez, « Traducteurs et littérature traduite en français dans la première moitié du XIXe siècle – la traduction de poésie » ; Diana Cooper-Richet, « La presse britannique dans le Paris de la première moitié du XIXe siècle : modèle et vecteur de transferts culturels » ; Dominique Pety, « La collection au XIXe siècle : l’art chosifié » ; Laurent Fedi, « Doit-on rémunérer les producteurs d’immatériel ? Fourier, Comte, Proudhon » ; Corinne Saminadayar-Perrin, « Écriture(s) à l’encan : Vallès analyste du marché de l’immatériel » ; Yoan Vérilhac, « La représentation du lectorat dans la jeune critique des petites revues au tournant de 1890 » ; Denis Pernot, « La mission enseignante du livre remise en cause : littérature et littérature universitaire » ; Alexandre Péraud, « Quand l’immatérialisation de l’argent produit le roman. La mise en texte balzacienne du crédit » ; Claire Barel-Moisan, « Révolution éditoriale ou “charlatanisme de spéculateur” ? L’invention de La Comédie humaine face à la critique du XIXe siècle » ; Marie-Ève Thérenty, « Quantifier l’immatériel. Des chiffres et des lettres sous la monarchie de Juillet » ; Marta Caraion, « “Les philosophes de la vapeur et des allumettes chimiques” : projet pour une littérature positiviste au milieu du XIXe siècle » ; Pascal Durand, « “Saisir les rapports”. Mallarmé : un matérialisme de l’immatériel » ; Jean-Pierre Bertrand, « L’invention littéraire à l’ère de la production de l’immatériel. Du trimètre romantique à l’écriture automatique. Esquisse programmatique » ; Françoise Sylvos, « Matérialisation de l’immatériel dans quelques utopies de la première moitié du XIXe siècle » ; Yves Chastagnaret, « La critique du matérialisme romantique chez Hippolyte Fortoul (1833-1837) » ; Brigitte Louichon, « Le genre sentimental, entre immatériel et matériel » ; Genevière Jolly, « Innovations dramaturgiques et scéniques des “théâtres de l’immatériel” » ; Dominique Dupart, « L’éloquence immatérielle et Lamartine » ; Hugues Laroche, « L’aura et le cliché dans la poésie parnassienne » ; Martine Lavaud, « Industrie photographique et “production” littéraire pendant la Commune de Paris » ; Frédérique Desbuissons, « Le matérialisme de Courbet » ; Ting Chang, « Un monsieur à chapeau : les hiérarchies cachées de La Rencontre de Gustave Courbet » ; Olivier Bara, « L’esprit tué par la mécanique ? La production du boulevard théâtral dans le discours critique de la première moitié du XIXe siècle » ; Hervé Lacombe, « Le grand opéra : une esthétique du progrès matériel » ; Pierre Macherey, « Postface. La chose littéraire ».

Mollier, Jean-Yves. L’Argent et les Lettres. Histoire du capitalisme d’édition. 1880-1920, Paris, Fayard, 1988.

Mollier, Jean-Yves. La lecture et ses publics à l’époque contemporaine. Essais d’histoire culturelle, Paris, Presses Universitaires de France, 2001.

Mollier, Jean-Yves. Édition, presse et pouvoir en France au XXe siècle, Paris, Fayard, 2008.

Mollier, Jean-Yves. « La naissance du concept de “stratégie littéraire” avant 1914 : du bon usage des catégories sociologiques en histoire littéraire », dans Corinne Saminadayar-Perrin (dir.), Qu’est-ce qu’un événement littéraire au XIXe siècle?, Saint-Étienne, Université de Paris-Saint-Étienne, 2008, p. 113-122.

Montandon, Alain (dir.). Sociopoétique de la danse, Paris, Anthropos, 1998.

Montandon, Alain. Sociopoétique de la promenade, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2000.

Montandon, Frédérique et Pérez-Roux, Thérèse (dir.). Les médiations culturelles et artistiques. Quels processus d’intégration et de socialisation ?, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2014.

Monteforte Toledo, Mario, Barraza, Eduardo et Godínez, Víctor. « Theoria literaria en los marxistas classicos », Revista mexicana de Sociologia, vol. XXXVIII, n° 2, avril-juin 1976, p. 249-277.

Moreel, Camille. 1880 à travers la presse : dialogues et démocratie, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1997.

Morel, Jean-Pierre. Le roman insupportable, l’Internationale littéraire et la France (1920-1932), Paris, Gallimard, 1985.

Moretti, Franco. Signs Taken for Wonders: Essays in the Sociology of Literary Forms, Londres, NBL, 1983.

Moretti, Franco. Graphs, Maps, Trees: Abtract Models for a Literary History, New York (NY), Verso, 2005 (Traduction française: Graphes, cartes et arbres. Modèles abstraits pour une autre histoire de la littérature, Paris, Les Prairies ordinaires, coll. « Penser/croiser », 2008.)

Moretti, Franco. The Bourgeois: Between History and Literature, New York (NY), Verso, 2013.

Moretti, Franco. Distant Reading, New York (NY), Verso, 2013.

Moretti, Vito. Ideologia e letteratura : saggi sulla prosa narrativa del Quarantacinque, Bologne, Cappelli, 1986.

Moriarty, Michael. Taste and Ideology in Seventeenth-Century France, Cambridge/New York (NY), Cambridge University Press, 1988.

Morinière, Thomas. Le théâtre des amateurs : un jeu sur plusieurs scènes, Bellecombe-en-Bauges (France), Éditions du Croquant, coll. « Champ social », 2007.

Morse, Richard M. New World Soundings: Culture and Ideology in the Americas, Baltimore (MD), Johns Hopkins University Press, 1989.

Mosaïc, vol. V, n° 2 (dossier « Sociological Perspectives on Literature »), 1972 : Jacques Leenhardt, « Introduction à la sociologie de la littérature » ; David Craig, « Towards Laws of Literary Development » ; Ian H. Birchall, « Ambition and Modesty: Literature and Social Science in the Work of Hippolyte Taine » ; George Bisztray, « Literary Sociology and Marxist Theory: the Literary Work as a Social Document » ; Haskell M. Block, « Some Concepts of the Literary Elite at the Turn of the Century » ; Andrew Gurr, « Engagement is not Marriage: Perspectives on Cultural Conflict in East Africa » ; Donald Wesling, « The Dialectical Criticism of Poetry: an Instance from Keats » ; David Smith, « Mary Barton and Hard Times: their Social Insights » ; Charles Bouazis, « L’implication du texte idéologique » ; Kenneth McRobbie, « Woman and Love: Some Aspects of Competition in Late Medieval Society » ; Nicole Robine, « The Work of l’Institut de littérature et de techniques artistiques de masse [I.L.T.A.M., Bordeaux] ».

Moser, Walter. Romantisme et crises de la modernité. Poésie et encyclopédie dans le Brouillon de Novalis, Longueuil, Le Préambule, coll. « L’Univers des discours », 1989.

Mott, Frank Luther. Golden Multitudes: The Story of Best Sellers in the United States, New York (NY), Macmillan, 1947.

Mouaci, Aude. Les poètes amateurs. Approche sociologique d’une conduite culturelle, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2001.

Mouchtouris, Antigone. Sociologie du public dans le champ culturel et artistique, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2003.

Mouchtouris, Antigone. Sociologie de la culture populaire, préface de Bernard Valade, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2007.

Moudileno, Lydie. L’écrivain antillais au miroir de sa littérature, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 1997.

Moudileno, Lydie. Parades postcoloniales. La fabrication des identités dans le roman congolais, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 2006.

Mouillaud, Geneviève. Le Rouge et le noir de Stendhal : le roman possible, Paris, Larousse, 1972.

Mouillaud, Geneviève. « Sociologie des romans de Stendhal : premières recherches », Revue internationale des sciences sociales, vol. XIX, n° 4, 1967, p. 624-641.

Moulin, Raymonde (dir.). Sociologie de l’art, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1999 ; partim : Rémy Ponton, « Romanciers, poètes et auteurs de théâtre : la carrière d’écrivain 1865-1905 » ; Jacques Leenhardt, « Une sociologie des œuvres d’art est-elle nécessaire et possible ? » ; Priscilla P. Clark, « Une sociologie des œuvres est-elle possible ? Le dossier littéraire » ; Jean-Claude Passeron, « Le chassé-croisé des œuvres et de la sociologie ».

Mounin, Georges. Poésie et société, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Le Philosophe », 1962.

Mounin, Georges. La littérature et ses technocraties, Paris, Casterman, 1978.

Moura, Jean-Marc. Littératures francophones et théorie postcoloniale, Paris, Presses Universitaires de France, 2007.

Mouralis, Bernard. Les contre-littératures, Paris, Presses Universitaires de France, 1975.

Mouralis, Bernard. L’Illusion de l’altérité. Études de littérature africaine, Paris, Honoré Champion, coll. « Bibliothèque de littérature générale et comparée », 2007.

Moureau, François. La plume et le plomb. Espace de l’imprimé et du manuscrit au siècle des Lumières, préface de Robert Darnton, Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, coll. « Lettres françaises », 2006.

Müller, Sven. Literary Sociology: Four Lectures, Bruges, De Tempel, 1975.

Muhlfeld, Claus. « Probleme der Literatursoziologie », Soziale Welt, vol. XXVI, n° 3, p. 332-347.

Muir, Edwin. Essays on Literature and Society, Londres, The Hogarth Press, 1965.

Mukařovský, Jan. Studie z estetiky, Prague, Odeon, 1966. (Traduction allemande : Kapitel aus der Ästhetik, Francfort, Suhrkamp, 1970 ; Traduction anglaise : Structure, Sign, and Function, New Haven (CT), Yale University Press, 1977.)

Mukařovský, Jan. Estetickà funkce, norma a hodnota jako sociàlni fakty, Prague, Fr. Borový, 1966. (Traduction anglaise : Aesthetic Function, Norm, and Value as Social Facts, Ann Arbor (MI), University of Michigan Research Press, 1970 ; Traduction italienne : La funzione, la norma e il valore estetico come fatti sociali, Torino, Einaudi, 1971.)

Mukařovský, Jan. Studien zur structuralistischen Ästhetik und Poetik, Munich, Hanser, 1974.

Mulhern, Francis. Contemporary Marxist Literary Criticism, New York (NY), Longman Publishing Group, 1993.

Müller, Elfriede et Ruoff, Alexander. Histoire noire: Geschichtsschreibung im französischen Kriminalroman nach 1968, Bielefeld, Transcript, 2007.(Traduction française : Le polar français. Crime et histoire, Paris, La fabrique, 2002.)

Muller, Hans. « Two Major Approaches to the Social Psychology of Reading », Library Quarterly, vol. XII, n° 1, janvier 1942.

Munier, Brigitte. « De la sociologie du roman au roman sociologique », L’Année sociologique, vol. LI, no° 1,2001, p. 185-203.

Munier, Brigitte. Figures mythiques et types romanesques. Essai sur les enjeux d’une sociologie du roman, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2003.

Munteano, Bernard. Constantes dialectiques en littérature et en histoire. Problèmes, recherches, perspectives, Paris, Didier, 1967.

Murray, Jack. The Landscapes of Alienation: Ideological Subversion in Kafka, Celine, and Onetti, Standford (CA), Standford University Press, 1991.

N’Goran, David Koffi. Le champ littéraire africain. Essai pour une théorie, préface de Bernard Mouralis, Paris, L’Harmattan, coll. « Critiques littéraires », 2009.

Namer, Gérard. Rousseau sociologue de la connaissance. De la créativité au machiavélisme, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1999.

Naudier, Delphine et Ravet, Hyacinthe. « Création artistique et littéraire », dans Margaret Maruani (dir.), Femmes, genre et sociétés, l’état des savoirs, Paris, La Découverte, 2005, p. 414-422.

Naudier, Delphine. « La fabrication de la croyance en la valeur littéraire », Sociologie de l’Art - Opus, n° 4 (dossier « La question de la critique (2) »), 2004, p. 37-66.

Naudier, Delphine. « La légitimité littéraire des écrivaines : une reconnaissance en trompe-l’oeil ? », dans Delphine Naudier et Brigitte Rollet (dir.), Genre et légitimité culturelle. Quelle reconnaissance pour les femmes ?, Paris, L’Harmattan, 2007, coll. « Bibliothèque du féminisme », p. 121-141.

Naudier, Delphine. « Les modes d’accès des femmes écrivains au champ littéraire contemporain », dans Gérard Mauger (dir.), Droits d’entrée. Modalités et conditions d’accès aux univers artistiques, Paris, Maison des sciences de l’homme, 2007, p. 191-214.

Naumann, Manfred, Schlenstedt, Dieter, Barck, Karlheinz, Kliche, Dieter et Lenzer, Rosemarie. Gesellschaft, Literatur, Lesen. Literaturrezeption in theoretischer Sicht, Berlin, Aufbau, 1973.

Naumann, Manfred. « Remarques sur la réception littéraire en tant qu’événement historique et social », dans Proceedings of the IXth Congress of the International Comparative Literature Association / Actes du IXe Congrès de l’association internationale de littérature comparée, Innsbruck (Autriche), Verlag des Institut für Sprachwissenschaft der Universität Innsbruck, 1980-1982, p. 28-33.

Navarri, Roger. « Destins du roman à la lumière du marxisme », La Pensée, n° 127, 1966, p. 109-113.

Needham, Harold A., Le développement de l’esthétique sociologique en France et en Angleterre au XIXe siècle, Paris, Honoré Champion, 1926.

Neefs, Jacques et Ropars, Marie-Claire (dir.). La politique du texte. Pour Claude Duchet, Lille, Presses Universitaires de Lille, 1992 : Jacques Neefs et Marie-Claire Ropars, « Présentation » ; Marc Angenot, « Que peut la littérature ? Sociocritique littéraire et critique du discours social » ; Ruth Amossy, « Sociocritique et argumentation. L’exemple du discours sur le “déracinement culturel” dans la Nouvelle Droite » ; Jacques Leenhardt, « Mythe religieux et mythe politique dans Salammbô » ; Elisheva Rosen, « Pourquoi avons-nous inventé le récit d’enfance ? Considérations sociocritiques sur l’étude d’un genre littéraire » ; Robert Morrissey, « Le Gaulois errant d’Eugène Sue » ; Régine Robin, « Pour une socio-poétique de l’imaginaire social » ; Jacques Dubois, « L’institution du texte » ; Annie Becq, « Textes esthétiques et perspective sociocritique » ; Thomas Pavel, « Thématique et politique » ; Jacques Neefs, « L’investigation romanesque, une poétique des socialités » ; Georges Benrekassa, « L’œuvre, sans l’idéologie » ; Henri Meschonnic, « D’une poétique du rythme à une politique du rythme » ; Stéphane Vachon et Isabelle Tournier, « Écrits de Claude Duchet » ; Stéphane Vachon et Isabelle Tournier, « Sociocritique ».

Neefs, Jacques (dir.). Temps des œuvres. Mémoire et préfiguration, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « Culture et Société », 2001 : Judith Schlanger, « Le précurseur » ; Shiguéhiko Hasumi, « Invisibilité, rareté, efficacité. Manifestation de pouvoir dans Madame Bovary » ; Yoshikazu Nakaji, « La naissance du poème en prose au Japon » ; Claude Mouchard, « Tombe dans l’air » ; Gérard Dessons, « La mémoire de l’art » ; Christian Doumet, « Beethoven : le travail de l’œuvre » ; Georges Didi-Huberman, « Devant le pan : devant le temps » ; Patrick De Vos, « Le temps et le corps : dedans/dehors » ; Hidetaka Ishida, « La mémoire photographique » ; Pierre Bayard, « Le livre dans son histoire » ; Roger Chartier, « Hamlet 1676. Les temps de l’œuvre » ; Yôichi Komori, « La littérature japonaise contemporaine et son audience » ; Shiro Miyashita, « Le Prince des nuées ou les écrivains devant le marché public » ; Michel Jeanneret, « L’œuvre est un potentiel (lire et écrire à la Renaissance) » ; Marie-Claire Ropars, « Un temps de l’écriture » ; Hisaki Matsuura, « Solitudes de la poésie moderne japonaise » ; Marie Redonnet, « La recherche d’un passage » ; Minaé Mizumura, « La littérature moderne japonaise : deux temps ».

Neetens, Wim. Writing and Democracy, Londres/New York (NY), Routledge, 1991.

Negura, Petru. Ni héros ni traîtres. Les écrivains moldaves face au pouvoir soviétique sous Staline, préface de Catherine Durandin, Paris, L’Harmattan, 2009.

Nelson, Lowry Jr., « The Fictive Reader. Aesthetic and Social Aspects of Literary Performance », Comparative Literature Studies, vol. XV, n° 2, juin 1978, p. 203-210.

Neuschäfer, Hans Jörg. Populärromane im 19. Jahrhundert : von Dumas bis Zola, Munich, Fink/U.T.B., 1976.

Neveu, Erik. L’idéologie dans le roman d’espionnage, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1985.

New Literary History, vol. IV, n° 3, printemps 1973 (dossier « Ideology and Literature ») : George A. Huaco, « Ideology and Literature » ; Robert Weimann, « French Structuralism and Literary History : Some Critiques and Reconsiderations » ; Jonathan Culler, « Structure of Ideology and Ideology of Structure » ; Wilhelm Girnus, Benjamin Bennett et Helga Bennett, « On the Problem of Ideology and Literarute » ; Otto Karl Werckmeister, « Marx on Ideology and Art » ; Robert Scholes, « The Illiberal Imagination » ; Norman O. Brown, « XV. Kal. Mart. (February 15) Lupercalia » ; Eugene Vance, « Signs of the city : Medieval Poetry as Detour » ; Alexandre N. Nikolyukin et Lauren G. Leighton, « Past and Present Discussions of American National Literature » ; Douwe W. Fokkema, « The Forms and Values of Contemporary Chinese Literature ».

New Literary History, vol. XLI, n° 2, printemps 2010 (dossier « New Sociologies of Literature ») : James F. English, « Everywhere and Nowhere : The Sociology of Literature After “the Sociology of Literature” » ; John Frow, « On Midlevel Concepts » ; Tony Bennett, « Sociology, Aesthetics, Expertise » ; Timothy Brennan, « Running and Dodging : The Rhetoric of Doubleness in Contemporary Theory » ; David J. Alworth, « Supermarket Sociology » ; Mark McGurl, « Ordinary Doom : Literary Studies in the Waste Land of the Present » ; Shai M. Dromi et Eva Illouz, « Recovering Morality : Pragmatic Sociology and Literary Studies » ; Heather Love, « Close but not Deep : Literary Ethics and the Descriptive Turn » ; Elaine Freedgood, « Fictional Settlements : Footnotes, Metalepsis, the Colonial Effect » ; Ato Quayson, « Kòbòlò Poetics : Urban Transcripts and their Reading Publics in Africa » ; Michèle Richman, « Bernard Lahire and “The Double Life of Writers” » ; Bernard Lahire et Gwendolyn Wells, « The Double Life of Writers ».

Ngara, Emmanuel. Ideology and Form in African Poetry: Implications for Communication, Londres/Nairobi (Kenya), J. Currey/Heinemann, 1990.

Nicolas, Loïc. La force de ladoxa -Rhétorique de la décision et de la délibération, Paris, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 2007.

Nicolas-Le Strat, Pascal. Une sociologie du travail artistique. Artistes et créativité diffuse, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1999.

Nicolas-Le Strat, Pascal. Mutations des activités artistiques et intellectuelles, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2001.

Niemann, Ludwig. Soziologie des naturalistischen Romans, Berlin, Ebering, 1934.

Noble, Trevor. « Sociology and Literature », British Journal of Sociology, vol. XXVII, n° 2, 1976, p. 211-224.

Noël, Sophie. L’édition indépendante critique : engagements politiques et intellectuels, Lyon, Presses de l’ENSSIB, coll. « Papiers », 2012.

Noiriel, Gérard. Histoire, théâtre & politique, Marseille, Agone, 2009.

Numán, Laura Chuaqui. « La Sociología de la literatura o sociología de la novela », Diálogos educativos, n° 3, 2002, URL : < http://dialogoseducativos.cl/index.php/component/docman/cat_view?Itemid=760 >.

Núñez Seixas, Xosé M. Icônes littéraires et stéréotypes sociaux. L’image des immigrants galiciens en Argentine (1800-1960), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, coll. « Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté », 2013.

Nussbaum, Felicity. The Autobiographical Subject: Gender and Ideology in Eighteenth-Century England, Baltimore (MD), Johns Hopkins University Press, 1989.

Nussbaum, Martha C. Poetic justice. The Literary Imagination and Public life, Boston, Beacon Press, 1995.

Nutz, Walter. Der Trivialroman, Seine Formen und Seine Hersteller : Ein Beitrag zur Literatursoziologie, Cologne, Westdeutscher Verlag, 1966 (1962).

Nye, Russell B. The Unembarrassed Muse: The Popular Art in America, New York (NY), The Dial Press, 1970.

Obi, Joseph E. Jr. « Sociology of African Literature », International Social Science Review, vol. LXI, n° 2, 1986, p. 65-75.

Oehler, Dolf. Pariser Bilder I (1830-1848). Antibourgeoise Ästhetik bei Baudelaire, Daumier und Heine, Francfort, Suhrkamp, 1979. (Traduction française : Le Spleen contre l’oubli : juin 1848, Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen, Paris, Payot, coll. « Critique de la politique », 1996.)

Ohmann, Richard Malin. The Politics of Letters, Middletown (CT), Wesleyan University Press, 1987.

Olivero, Isabelle. L’Invention de la collection, Paris, Éditions de l’IMEC/ Maison des sciences de l’homme, 1999.

Opitz, Alfred. Schriftsteller und Gesellschaft in der Literaturtheorie der französischen Enzyklopädisten, Berne/Francfort, Herbert Lang/Peter Lang, 1975.

Orages. Littérature et culture (1760-1830), n° 9 (Jean-Christophe Igalens et Sophie Marchand (dir.), dossier « Devenir un grand écrivain. Métamorphose de la reconnaissance littéraire »), mars 2010 : Olivier Bara, « Éditorial » ; Jean-Christophe Igalens et Sophie Marchand, « Métamorphoses de la reconnaissance littéraire (Introduction) » ; Françoise Le Borgne, « Pauvreté de l’homme de lettres et quête de reconnaissance au XVIIIe siècle. De l’indépendance du philosophe au sacerdoce de l’écrivain (1753-1797) » ; Florence Lotterie, « Autorité ou repentir ? Promotions paradoxales de la “femme auteur” chez Madam de Genlis et Madame Dufrénoy » ; Stéphanie Loubère, « Pseudonymes et sobriquets antiques : stratégie de la reconnaissance littéraire chez les poètes et auteurs érotiques au tournant du XVIIIe siècle » ; Antoine Lilti, « Reconnaissance et célébrité : Jean-Jacques Rousseau et la politique du nom propre » ; Mélanie Leroy-Terquem, « “Laisserai-je un nom grand et beau ? ” : l’obsession nominale dans la production littéraire des années 1830 » ; Gregory Brown, « De la revendication de liberté à la proclamation de patriotisme : le statut d’auteur dramatique et la législation sur la propriété littéraire à l’époque révolutionnaire » ; Lionello Sozzi, « L’écrivain face au pouvoir : Mme de Staël et Benjamin Constant lecteurs de Vittorio Alfieri » ; Vincent Laisney, « Être reconnu en 1830 : la voix cénaculaire » ; José-Luis Diaz, « “Perte d’auréole”. La mort de la Gloire (1829-1862) » ; Jean-Claude Yon, « La Charlatanisme de Scribe, “peinture exacte et vraie” » ; « Le Charlatanisme, comédie-vaudeville par Scribe et Mazères (1825) – texte intégral » ; Cornelia Jahns, « “La raison sous le masque de la folie” : la présence de La Mettrie dans les fictions médicales de Voltaire » ; Pierre Crétois, « Le parti pris des choses. Formation de l’individu républicain dans l’Émile de Jean-Jacques Rousseau » ; Stéphanie Genand, « Le cercle brisé. Dissolution épistolaire et incertitudes politiques au lendemain de la Révolution (1798-1807) » ; Marjolaine Forest, « Aloys d’Astolphe de Custine, Olivier et Édouard de Claire de Duras, ou la désincarnation subversive » ; Maurizio Melai, « Couronnement factice et vérité morale : une scène emblématique de l’imaginaire tragique de la Restauration » ; Jean-Noël Pascal, « Les Muses à l’assaut du Pinde ».

Orecchioni, Pierre. « Diffusion et fortune de l’œuvre », dans Problèmes et méthodes de l’histoire littéraire (Colloque du 18 novembre 1972), Paris, Armand Colin, 1974, p. 112-121 et discussion p. 122-127.

Oriol-Boyer, Claudette. « L’écho-nomie dans l’Écume des jours. Pour une lecture sociocritique », dans Alain Costes et al., Lecture plurielle de l’Écume des jours, Paris, Union Générale d’Éditions, coll. « 10/18 », 1979, p. 287-356.

Oriol-Boyer, Claudette. « La sociocritique », Travaux et recherches de l’Institut de français de l’Université de Grenoble, 1979.

Orr, John. Tragic Realism and Modern Society: Studies in the Sociology of the Modern Novel, Londres/Pittsburgh (PA), Macmillan/University of Pittsburgh Press, 1977.

Oster, Daniel, et Goulemot, Jean-Marie. Gens de lettres, écrivains et bohèmes, Paris, Minerve, 1992.

Pagliano Ungari, Graziella. Critica letteraria e sociologia della letteratura, Rome, Garucci, 1971.

Palmier, Jean-Michel. Lénine, l’art et la révolution, Paris, Payot, 1975.

Papieau, Isabelle. La Comtesse de Ségur et la maltraitance des enfants, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1999.

Papieau, Isabelle. Arts et société dans l’œuvre d’Alain-Fournier, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2006.

Parent-Lardeur, Françoise. Lire à Paris au temps de Balzac. Les cabinets de lecture à Paris, 1815-1830, Paris, Éditions de l’EHESS, 1981.

Parenteau, Olivier. « Le soldat à la tête bandée, le poète à la tête étoilée. La posture d’Apollinaire pendant la Grande Guerre », COnTEXTES, 27 juillet 2007, URL : < http://contextes.revues.org/282 >.

Parmentier, Patrick. « Les Genres et leurs lecteurs », Revue française de sociologie, vol. XXVII, n° 3, 1986, p. 397-430.

Parry, Benita. Postcolonial Studies: A Materialist Critique, Londres, Routledge, 1994.

Parsons, Jotham. « Socio-economic approaches to French literature, 1540-1630 », French Studies, vol. 65, n° 1, 2011, p. 74-81.

Passeron, Jean-Claude. Le raisonnement sociologique. L’espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan, coll. « Essais et recherches », 1991.

Patai, Daphne. Myth and Ideology in Contemporary Brazilian Fiction, Rutherford (CA)/Londres, Fairleigh Dickinson University Press/Associated University Presses, 1983.

Patai, Daphne. The Orwell Mystique: a Study in Male Ideology, Amherst (MA), University of Massachusetts Press, 1984.

Patterson, Annabel M. Pastoral and Ideology: Virgil to Valery, Berkeley (CA), University of California Press, 1987.

Pavel, Thomas. Fictional Worlds, Cambridge (MA), Harvard University Press, 1986. (Traduction française : Univers de la fiction, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1988.)

Pawling, Christopher. Popular Fiction and Social Change, Londres, Macmillan, 1984.

Peckham, Morse. Romanticism and Ideology, Greenwood (FL), Penkeville, 1985.

Pelletier, Jacques. Le roman national. Néo-nationalisme et roman québécois contemporain, Montréal, VLB, 1991.

Pellisson, Maurice. Les hommes de lettres au XVIIIe siècle, Paris, Armand Colin, 1911.

Pennacchioni, Irène. La nostalgie en images : une sociologie du récit dessiné, Paris, Librairie des Méridiens, 1982.

Péquignot, Bruno. La question des œuvres en sociologie des arts et de la culture, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2007.

Pereverzev, Valerian Fedorovich. « The Formalists’ ‘Sociological Method’ », Soviet Studies in Literature, vol. XXII, n°s 2-3, printemps-été 1986, p. 127-149.

Pereverzev, Valerian Fedorovich. Literaturovedeniia, Moscou, [s.e.], 1928.

Perez Firmat, Gustavo. The Cuban Condition: Translation and Identity in Modern Cuban Literature, Cambridge/New York (NY), Cambridge University Press, 1989.

Pernot, Denis. Le roman de socialisation (1889-1914), Paris, P.U.F., coll. « Écriture », 1998.

Pernot, Denis. La Jeunesse en discours (1880-1925). Discours social et création littéraire, Paris, Champion, 2007.

Pessin, Alain et Vanbremeersch, Marie-Caroline (dir.). Les œuvres noires de l’art et de la littérature, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2002, 2 vol. ; volume 1 : Alain Pessin, « Notes introductives pour une sociologie des œuvres noires » ; Jean-Pierre Esquenazi, « Vertigo, une paraphrase du monde hollywoodien » ; Jean-Olivier Majastre, « Le roman noir à l’épreuve de l’art, l’art à l’épreuve du roman noir » ; Fabienne Soldini, « Le thriller, autopsie contemporaine » ; David Le Breton, « Jim Thompson : de la part d’ombre à celle de la nuit » ; Christophe Evans, « Secouer la cendre dans les olives. Une lecture socio-politique de Manchette » ; Gilles Orcel, « Guido Buzzelli et Zil Zelub, et vice versa ! » ; Roger Chamberland, « Le gangsta Rap : une œuvre noire ? » ; Catherine Dutheil, « Notes bleues pour films noirs » ; Béatrice Madiot, « Jazz et polar » ; Anibal Frias, « Figures du déchet dans le roman noir » ; Alain Blanc, « David Goodis, un sociologue à Philadelphie » ; Christian Vogels, « Enki Bilal, genèse d’un Soleil Noir » ; Gérôme Guibert, « La Trilogie chez The Cure ou l’œuvre noire comme rite de passage » ; Dominique Cochart, « Voyage en milieu noir : Jérôme Charyn » ; Enrique Gaston, « L’humour noir en Espagne » ; Jacques Caroux et Rodney Watson, « Marseille sur Izzo. La cité phocéenne sous un soleil d’encre noir » ; Alain Guillemin, « Le polar "marseillais" » ; Bernard Poche, « Les faux romans noirs de M. Belletto, Lyonnais » ; volume 2 : Pascale Ancel, « Jacques Monory, Meurtre n° 1. Le crime était presque parfait » ; Yvonne Neyrat, « Bleu tension » ; Jean-Paul Fourmentraux, « Les pirates du Cyberart : inconfort technique et contamination » ; Frédéric Grao, « Polar et anti-utopies : deux genres littéraires expérimentaux » ; Yann Toma, « Crimes sur commande » ; Joao Miguel Lameiras, « Le polar dans la BD : entre le cinéma et la littérature » ; Isabella Casta, « Les démons de la Belle Époque : l’œuvre au noir de Gaston Leroux » ; Daniel Compère, « Les Mystères de Paris d’Eugène Sue, prémices des œuvres noires ? » ; Valérie de Courville Nicol, « La gouvernance de soi dans trois écrits gothiques anglais » ; Dominique Loiseau, « Noir de femme : conformités et transgressions » ; Joëlle Deniot, « Chansons de la vie en noir » ; Florent Gaudez, « Spinoza encule Hegel. Éléments en vrac pour une Sociocritique des “Fondus au noir” » ; Richard Poulin, « La fascination morbide, les meurtriers en série, fictions et réalités » ; Sylvie Guionnet, « L’énigme policière dans le parcours des lecteurs » ; Sylvia Girel, « Pour une esthétique de la réception des romans noirs de Benacquista » ; Myriam Depuy, « Roman noir jeunesse et culture visuelle » ; Régis Laurent, « Combinatoire narratologique d’un genre pour une analyse sociologique de l’œuvre policière de José Giovanni » ; Fabrice Montebello, « Le film noir : une passion prolétarienne ».

Peterfreund, Stuart. Culture/Criticism/Ideology, Boston (MA), Department of English, Northeastern University, 1987.

Petersen, Kirsten Holst (dir.). Criticism and Ideology: Second African Writer’s Conference. Stockholm, 1986, Uppsala (Suède)/Stockholm, Scandinavian Institute of African Studies/Almqvist & Wiksell International, 1988 : Kirsten Holst Petersen, « Introduction » ; Per Wästberg, « The Writer in Modern Africa » ; Wole Soyinka, « Ethics, Ideology and the Critic » ; Kole Omotoso, « The Languages of Our Dreams or the Dreams of Our Languages » ; Eldred D. Jones, « The Price of Idependence: The Writers’ Agony » ; Chris Wanjala, « The Growth of a Literary Tradition » ; Taban lo Liyong, « Reverend Doctor John S. Mbiti is a Thief of Gods » ; Ngugi wa Thiong’o, « Writing Against Neo-colonialism » ; Jack Mapanje, « Censoring the African Poem: Personal Reflections » ; David G. Maillu, « The Socio-Psychological Development of Africa » ; Emmanuel Ngara, « The Role of the African Writer in National Liberation and Social Reconstruction » ; Lauretta Ngcobo, « African Motherhood – Myth and Reality » ; Ama Ata Aidoo, « To Be an African Woman Writer – an Overview and a Detail » ; Buchi Emecheta, « Feminism with a small “f” ! » ; Sipho Sepamla, « To What Extent is the South African Writer’s Problem Still Bleak and Immense? » ; Wally Serote, « Power to the People: A Glory to Creativity » ; Miriam Tlali, « The Dominant Tone of Black South African Writing » ; Njabulo Ndebele, « Beyond “Protest” : New Directions in South African Literature ».

Petrey, Sandy. « Discours social et littérature dans Germinal », Littérature, n° 22, mai 1976, p. 59-74.

Petrey, Sandy. History in the Text: Quatre vingt-treize and the French Revolution, Amsterdam, John Benjamins, « Purdue University Monographs in Romance languages », 1980.

Petrusek, Miloslav. Sociologie a literatura, Prague, Ceskoslovensky spisovatel, 1990.

Peyre, Henri. Les générations littéraires, Paris, Boivin, 1948.

Pflieger, Sylvie (dir.). L’atelier d’écriture et de jeu du théâtre national de la Colline. Le lien social à travers l’art théâtral, Paris, L’Harmattan, 2013.

Phegley, Jennifer. Educating the Proper Woman Reader: Victorian Family Literary Magazines and the Cultural Health of the Nation, Columbus (OH), Ohio State University Press, 2004.

Phelps, C. Deirdre, « Where's the Book? The Text in the Development of Literary Sociology », Text, Vol. 9, 1996, p. 63-92.

Philippi, Klaus-Peter. « Methodologische Problem der Literatursoziologie », Wirkendes Wort, vol. XX, n° 4, 1970, p. 217-229.

Picard, Michel (dir.). La Lecture littéraire, Paris, Clancier-Guénaud, 1987 : Michel Picard, « Présentation » ; Alain Viala, « L’enjeu en jeu : lecture littéraire et rhétorique du lecteur » ; Pierre-Étienne Heymann, « Lecture théâtrale – acte biographique » ; Franc Schuerewegen, « Le lecteur et le livre » ; André Karatson, « Gide lecteur de Mallarmé » ; Philippe Chardin, « Lecture de la psychanalyse dans La Conscience de Zeno » ; Jean Bessière, « Deux figurations contemporaines de la lecture : Sartre, Butor » ; Alain Montandon, « Le parfum vert ou la curiosité du lecteur » ; Charles Grivel, « Les premières lectures » ; Michel Picard, « Littérature/lecture/jeu » ; Anne Clancier, « Psycholecture des romans de Queneau » ; Didier Anzieu, « Pour une lecture psychanalytique des romans de Beckett » ; Guy Scarpetta, « Les lectures impures » ; Roland Galle, « La Nouvelle Héloïse et le changement de la lecture » ; Béatrice Didier, « Le lecteur du journal intime » ; Pierre Pillu, « Lecture du texte autobiographique » ; Roman Reisinger, « De l’acte de lecture à l’action pédagogique » ; Maria Alzira-Seixo, « L’activité de lecture : travail et pédagogie » ; Jacques Leenhardt, « De la compétence dans l’activité lectrice » ; Henri Béhar, « Sur quelques prérequis culturels de la lecture ».

Picard, Michel (dir.). Comment la littérature agit-elle ?, Paris, Klincksieck, 1994 : Michel Picard, « Introduction » ; Pierre Macherey, « Pour une théorie de la reproduction littéraire » ; Charles Grivel, « Décharges et dépôts. Les entrepreneurs de la littérature » ; Marie-Victoire Nantet, « Le récit du Bisclavret ou la marge d’une liberté » ; Philippe Chardin, « Le roman de formation, le livre et le temps » ; Yves Ménager, « La poésie concentrationnaire et la résistance à la barbarie nazie » ; Pierre Pillu, « L’emprise du texte : l’exemple de Vallès » ; Marie-Madeleine Gladieu, « Écriture et action : l’exemple de Mario Vargas Llosa » ; Pierre-Étienne Heymann, « Qui a peur de Thespis ? » ; Michaël Riffaterre, « Contraintes de lecture : l’ambiguïté » ; Norma N. Holland, « Non pas “Comment ? ”, mais “Qui ?” » ; Jean Bellemin-Noël, « De l’interlecture » ; Philippe Hamon, « Actions » ; Régine Robin, « Kafka et la mémoire » ; Michel Picard, « Lecture de la perversion et perversion de la lecture » ; Sylvie Puech, « Quand les mythes deviennent jeux » ; Philippe Jousset, « Sirènes et Danaïdes. L’information en littérature ».

Pichois, Claude. « En marge de l’histoire littéraire : vers une sociologie historique des faits littéraires », Revue d’histoire littéraire de la France, vol. LXI, n° 1, janvier-mars 1961, p. 48-57.

Pierssens, Michel. Savoirs à l’œuvre : essai d’épistémocritique, Villeneuve d’Asq/Lille, Presses Universitaires de Lille, 1990.

Pigeon, Gerard G. « Dynamics of Alienation in French Black literature », Journal of Black Studies, vol.XVIII, n° 2, décembre 1977, p. 169-188.

Pilloy, Annie. Les compagnes des héros de B.D. : des femmes et des bulles, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1994.

Pinkerneil, Beate et Zmegač, Viktor (dir.). Literatur und Gesellschaft, eine Dokumentation zur Sozialgeschichte der Literatur seit der Jahrhunertwende, Francfort, Athenäum, 1973.

Pinson, Guillaume. Fiction du monde. De la presse mondaine à Marcel Proust, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2008.

Pinson, Guilaume. L’Imaginaire médiatique. Histoire et fiction du journal au XIXe siècle, Paris, Classiques Garnier, coll. « Études romantiques et dix-neuviémistes », 2013.

Pinto, Éveline (dir.). L’écrivain, le savant et le philosophe. La littérature entre philosophie et sciences sociales, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003 : Éveline Pinto, « Introduction » ; Christophe Charle, « Le romancier social comme quasi-sociologue entre enquête et littérature : le cas de Zola et de L’Argent » ; Joseph Jurt, « Flaubert et le savoir historique » ; Éveline Pinto, « Virginia Woolf, “le point de vue de l’auteur” et la construction romanesque du monde réel » ; Jacques Bouveresse, « Robert Musil, la tâche de la littérature et la fonction sociale de l’écrivain » ; Jean-Pierre Cometti, « Le roman et l’homme intérieur. Remarques sur la littérature romanesque et l’introspection » ; Yves Michaud, « Les ressources conceptuelles de la littérature : quelques hypothèses (à propos du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley) » ; Pascale Casanova, « Littérature et philosophie : malentendu structural et double instrumentalisation. Le cas de Samuel Beckett » ; Jean-Marie Klinkenberg, « Poésie et science : un seul savoir ? » ; Jeffrey Mehlman, « Paul Valéry, entre craniométrie et critique » ; Gisèle Sapiro, « Le principe de sincérité et l’éthique de responsabilité de l’écrivain » ; Anne Simonin, « Le suicide de Pierre Drieu La Rochelle : stratégie littéraire, stratégie judiciaire ? » ; Jean-Pierre Saglas, « Witold Gombrowicz, “sociologue en apesanteur” » ; Anna Boschetti, « Le “formalisme réaliste” d’Olivier Cadiot : une réponse à la question des possibles et du rôle de la recherche littéraire aujourd’hui ».

Piskunov, Vladimir. Tema o Rossii : Rossiia i revoliutsiia v literature nachala XX veka, Moscou, Sov. pisatel’, 1983.

Plant, Marjorie. The English Book Trade: An Economic History of the Making and Sale of Books, Londres, Allen & Unwin, 1965.

Planté, Christine. La petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Paris, Seuil, 1989.

Plasse Bouteyre, Christine. Les écritures autobiographies chez les professeurs de la Sorbonne 1880-1940. Champ universitaire, champ littéraire, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2008.

Plasse Bouteyre, Christine. « Les écritures du moi : conscience de soi et représentations sociales », Sociologie de l’Art - Opus, n° 3 (dossier « La question de la critique (1) »), 2004, p. 103-130.

Plekhanov, Gueorgui. Iskusstvo i literatura, Moscou, Gos. izd-vo khudozh. lit-ry, 1948.

Plekhanov, Gueorgui. Iskusstvo i obchestvennaia zhizn’, Moscou, Izdatel’stvo moskovskogo instituta zhurnalistiki, 1922. (Traduction anglaise : Art and Society, New York (NY), Critic’s Group Series, 1936 (rééd. Londres, Lawrence & Wishart, 1953) ; Traduction française : L’Art et la Vie sociale, introduction par Jean Fréville, Paris, Éditions sociales, 1949.)

Pluvinet, Charline. Fictions en quête d’auteur, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2012.

Poirier, Nicolas. « Espace public et création romanesque », Revue du MAUSS permanente, 9 juin 2014, URL : http://www.journaldumauss.net/?Espace-public-et-creation.

Poirson, Martial. « Un statut socio-économique pour l’auteur de théâtre : Alexis Piron et les cinq figures de l’auteur dramatique en société », XVIII : études sur le XVIIIe siècle, n° 33, 2005, p. 205-216.

Poliak, Claude F. et Pavis, Fabienne. « Romance et ethos populaire. La vie et l’œuvre de Denise Roux, auteur de la presse populaire féminine », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 123 (dossier « Genèse de la croyance littéraire »), juin 1998, p. 65-85.

Poliak, Claude F. Aux frontières du champ littéraire. Sociologie des écrivains amateurs, Paris, Economica, coll. « Études sociologiques », 2006.

Pollack, David. Reading Against Culture: Ideology and Narrative in the Japanese Novel, Ithaca (NY), Cornell University Press, 1992.

Pollak, Ellen. The Poetics of Sexual Myth: Gender and Ideology in the Verse of Swift and Pope, Chicago (IL), University of Chicago Press, 1985.

Pollak, Michel. « Une sociologie en acte des intellectuels », Actes de la recherche en sciences sociales, n°s 36-37 (dossier « La représentation politique (1) »), février-mars 1981, p. 87-103.

Ponton, Rémy. « Programme esthétique et accumulation de capital symbolique : l’exemple du Parnasse », Revue française de sociologie, vol. XIV, n° 2, avril-juin 1973, p. 202-220.

Ponton, Rémy. « Naissance du roman psychologique. Capital culturel, capital social et stratégie littéraire à la fin du XIXe siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 4, juillet 1975, p. 66-81.

Ponzio, Augusto. Segni e contraddizioni fra Marx e Bachtin, Vérone, Bertani, 1981.

Popa, Ioana. Traduire sous contraintres. Littérature et communisme (1947-1989), Paris, CNRS Éditions, 2000.

Popovic, Pierre. La contradiction du poème. Poésie et discours social au Québec de 1948 à 1953, Candiac (Québec), Éditions Balzac, 1992.

Popovic, Pierre, Imaginaire social et folie littéraire. Le second Empire de Paulin Gagne, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2008.

Popovic, Pierre. La mélancolie des Misérables. Essais de sociocritique, Montréal, Le Quartanier, coll. « Erres Essais », 2013.

Pospelov, Guennadi N. « Literature and Sociology », International Social Science Journal, vol. XIX, n° 4, 1967, p. 534-549.

Poster, David William. The Argentine Generation of 1880: Ideology and Cultural Texts, Columbia (MO), University of Missouri Press, 1990.

Potolsky, Matthew. The Decadent Republic of Letters: Taste, Politics, and Cosmopolitan Community from Baudelaire to Beardsley, Philadelphia (PA), University of Pennsylvania Press, 2013.

Poulain, Martine (dir.). Lire en France aujourd’hui, Paris, Éditions du Cercle de la Librairie, 1993 : Martine Poulain, « Avant-propos » ; Roger Chartier, « Textes, imprimés, lectures » ; Francis Marcoin, « Qualités de lecteurs, lecteurs de qualité » ; Michel Peroni, « La lecture, pratique culturelle ou activité de réception ? » ; Anne Kupiec, « Émancipation et lecture » ; Anne-Marie Chartier, « La lecture scolaire entre pédagogie et sociologie » ; François de Singly, « La lecture de livres pendant la jeunesse : statut et fonction » ; Martine Burgos et Jean-Marie Privat, « Le Goncourt des lycéens : vers une sociabilité littéraire ? » ; Jean-Pierre Albert, « Façons d’écrire. Approches anthropologiques de l’écriture ordinaire » ; Jean-Marie Besse, « Culture écrite et “illettrisme” » ; Martine Poulain, « Les publics des bibliothèques ».

Pradeau, Christophe et Samoyault, Tiphaine (dir.), Où est la littérature mondiale ?, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « Essais et savoirs », 2005 : Christophe Pradeau et Tiphaine Samoyault, « Introduction » ; Christophe Pradeau, « Présentation de “Philologie de la littérature mondiale” d’Erich Auerbach » ; Erich Auerbach, « Philologie de la littérature mondiale » ; Annie Epelboin, « Littérature mondiale et Révolution » ; Lionel Ruffel, « L’international, un paradigme esthétique contemporain » ; Christophe Pradeau, « Un drakkar sur le lac Léman » ; Judith Schlanger, « Les scènes littéraires » ; Xavier Garnier, « Conditions d’une “critique mondiale” » ; Jérôme David, « Propositions pour une macrohistoire de la littérature mondiale » ; Pascale Casanova et Thiphaine Samoyault, « Entretien sur La République mondiale des lettres ».

Pratiques, n° 32 (Yves Reuter (dir.), dossier « La littérature et ses institutions »), décembre 1981 : Yves Reuter, « Présentation » ; Yves Reuter, « Le champ littéraire : textes et institutions » ; Françoise Doumazane, « Espace à lire : le livre dans la famille » ; Didier Dupont et Jean-Maurice Rosier, « Enquête chez le libraire » ; Jean-Pierre Goldenstein, « Le Panthéon : côté cour, côté jardin » ; Yves Reuter, « La place des écrivains (rapport au succès, à la théorie, au travail d’écriture, aux pseudonymes) » ; Didier Dupont et Jean-Maurice Rosier, « Les contrats d’édition » ; Jean-Pierre Goldenstein, « L’édition, le compte d’auteur, l’auto-édition » ; Françoise Doumazane, « De la production d’une œuvre à sa réception : Élise ou la vraie vie de Claire Etcherelli » ; Yves Reuter, « L’objet livre » ; Jean-Pierre Goldenstein, « Lire les catalogues : des essais pour Montaigne » ; Didier Dupont et Jean-Maurice Rosier, « La publicité littéraire » ; Jacques Dubois, « Analyse de l’institution littéraire : quelques points de repère »).

Pratiques, s 151-152 (Jean-Marie Privat et Marie Scarpa (dir.), dossier « Anthropologies de la littérature »), décembre 2011 : Jean-Marie Privat et Marie Scarpa, « Présentation » ; Pierre Popovic, « La sociocritique. Définition, histoire, concepts, voies d’avenir » ; Philippe Walter, « Les enjeux passés et futurs de l’imaginaire. Mythème, mythanalyse et mythocritique » ; Raymond Michel, « “Il n’y a jamais que des contextes”. Les communautés interprétatives de Stanley Fish » ; Florent Coste, « Littératures et formes de vie » ; Daniel Aranda, « Anthropologie et narratologie croisées. À propos des héros de contes folkloriques » ; Anne Löcherbach, « La Princesse de Clèves et le processus de civilisation » ; Sophie Albert, « Mésusages du don et interventions du surnaturel dans quelques textes des XIIe et XIIIe siècles » ; Jérôme Meizoz, « Ambivalences face à l’écrit sous la IIIe République : de Vallès à Céline » ; Véronique Cnockaert, « “Faire le Prussien”. Lecture ethnocritique de Saint-Antoine de Maupassant » ; Sophie Dumoulin, « Petit écrivain deviendra grand. Rite de passage et ensauvagement dans l’écriture de jeunesse de Victor Hugo » ; Céline Cerny, « Le sacrifice de l’homme sauvage : un regard ethnocritique sur Jean-Luc persécuté de C.F. Ramuz » ; Françoise Ménand Doumazane, « G. Flaubert, C.F. Ramuz : Lectures en spirale. Ethnogénétique du texte littéraire » ; Marceline Laparra, « Le pays où “les rats mangent les chats” ou l’histoire de Gavroche et de l’éléphant » ; Jean-Luc Picard, « Les vieilles questions… Lire Fin de partie au lycée » ; Jean-Marie Privat, Marie-Christine Vinson, « Les mésaventures éditoriales de Toine ou comment déculturer un récit de Maupassant. Dossier iconographique ».

Prendergast, Christopher (dir.). Debating World Literature, New York (NY), Verso, 2004 : Christopher Prendergast, « Introduction » ; Christopher Prendergast, « The World Republic of Letters » ; Stefan Hoesel-Uhlig, « Changing Fields: The Directions of Goethe’s Weltliteratur » ; Peter Madsen, « World Literature and World Thoughts: Brandes/Auerbach » ; Emily Apter, « Global Translatio: The “Invention” of Comparative Literature, Istanbul, 1933 » ; Timothy J. Reiss, « Mapping Identities: Literature, Nationalism, Colonialism » ; Franco Moretti, « Conjectures on World Literature » ; Stephen Heath, « The Politics of Genre » ; Simon Goldhill, « Literary History without Literature: Reading Practices in the Ancient World » ; Benedict Anderson, « The Rooster’s Egg: Pioneering World Folklore in the Philippines » ; Elisa Sampson Vera Tudela, « Hearing Voices: Ricardo Palma’s Contextualization of Colonial Peru » ; Nicholas Dew, « The Order of Oriental Knowledge: The Making of d’Herbelot’s Bibliothèque orientale » ; John Sturrock, « Victor Segalen Abroad » ; Stanley Corngold, « Kafka and the Dialect of Minor Literature » ; Bruce Clunies Ross, « Rhythmical Knots: The World of English Poetry » ; Francesca Orsini, « India in the Mirror of World Ficton ».

Présence francophone, n° 74 (Marie-Hélène Larochelle (dir.),dossier « Identités monstrueuses : violences et invectives dans le roman francophone européen »), 2010 : Marie-Hélène Larochelle, « Présentation » ; Pierre Verdaguer, « Angoisse, misanthropie et violences policières chez San-Antonio » ; David Vrydaghs, « L’irruption de la violence dans Saint-Germain ou la négociation : l’esthétique néoclassique belge en question » ; Yan Hamel, « Mémoire du duel dans À la recherche du temps perdu » ; Marie-Hélène Larochelle et Jean-Pierre Thomas, « Le festin de Chessex ou comment apprêter la littérature suisse » ; Yolande Aline Helm, « Roland Brival et le métissage : un nouvel humanisme » ; Nadia Duchêne, « Je e(s)t l’autre » ; Carla Calargé, « Images de femmes : une H/histoire de la France en Algérie à travers les Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez » ; Van Quang Pham, « Scénographie du Domaine maudit de Cung Giu Nguyên » ; Georges Khoriaty, « Références surréalistes dans l’œuvre théâtrale de Georges Schéhadé ».

Prévost, Claude. Littérature, politique, idéologie, préface de Roland Leroy, Paris, Éditions sociales, 1973.

Prévost, Maxime. Rictus romantiques. Politiques du rire chez Victor Hugo, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2002.

Privat, Jean-Marie et Scarpa, Marie (dir.).Horizons ethnocritiques, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, coll. « Ethnocritiques. Anthropologie de la littérature et des arts », 2010 : Jean-Marie Privat et Marie Scarpa, « Présentation » ; Véronique Cnockaert, « L’empire au miroir » ; Céline Cerny et Jérôme Meizoz, « L’écrivain et sa jeune fille en fleur » ; François Ménand Doumazane, « L’échappée belle d’Aline » ; Guillaume Drouet, « Se faire sauter la barbe à l’Hôtel Notre-Dame » ; Marie-Christine Vinson, « Le cru et le lu » ; Dominique Maingueneau, « Projet ethnocritique et analyse du discours » ; Yves Vadé, « Passer la frontière de la modernité ? » ; Jacques Dubois, « Que dit le roman sans le dire ? » ; Pierre V. Zima, « Psychanalyse et sociocritique » ; Jack Goody, « Chabert, une affaire classée » ; Jean-Marie Privat et Marie Scarpa, « Le Colonel Chabert ou le roman de la littératie » ; Nicole Belmont, « Les morts n’ont pas toujours tort de revenir » ; Stéphane Vachon, « Chabert sur les chemins de l’ethnocritique » ; Marceline Laparra, « Lectures lycéennes du Colonel Chabert » ; Philippe Hamon, « Postface ».

Privat, Jean-Marie. Bovary / Charivari. Essai d’ethnocritique, Paris, CNRS Éditions, 1994.

Privateer, Paul Michel. Romantic Voices: Identity and Ideology in British Poetry, 1789-1850, Athens (GA), University of Georgia Press, 1991.

Prochasson, Christophe et Rasmussen, Anne. Au nom de la patrie. Les intellectuels et la Première Guerre Mondiale (1910-1919), Paris, La Découverte, coll. « Textes à l’appui », 2010.

Prochasson, Christophe. Paris 1900 : Essai d’histoire culturelle, Paris, Calmann-Levy, 1999.

Proulx, Bernard. Le roman du territoire, Montréal, Université du Québec à Montréal, coll. « Cahiers du Département d’études littéraires », 1987.

Proust, Jacques. « Histoire sociale et histoire littéraire », dans L’histoire sociale, sources et méthodes : Colloque de l’E.N.S. (mai 1965), Paris, Presses Universitaires de France, 1967.

Provenzano, François et Sindaco, Sarah (dir.).La Fabrique du Français moyen. Productions culturelles et imaginaire social dans la France gaullienne (1958-1981), Bruxelles, Le Cri, 2009 : François Provenzano et Sarah Sindaco, « Présentation » ; François Provenzano, « Naissance d’une sociologie française du “moyen” » ; Émilie Brière, « Le petit Nicolas, fils de Français moyens » ; Anne-Hélène Dupont, « Fatalité, égalité, fraternité. Service militaire, chanson et invention du “Français moyen” entre 1958 et 1981 » ; Claudia Bouliane, « Mourir dans la moyenne, à 130 à l’heure » ; Yan Hamel, « On a tué l’homme de la rue » ; Sylvain David, « Quand l’hénaurme se veut moyen : le cas d’Alexandre-Benoît Bérurier » ; Benoît Denis, « L’intellectuel de gauche et le Français moyen. Roland Barthes et la “pensée Greg” » ; Pierre Popovic, « La comédie de la paresse. Un narrataire conjonctuel : le “Français moyen” » ; Sarah Sindaco, « Le Français moyen en Manchette : politique de l’ennui » ; Dominique Rabaté, « L’individu et l’importance collective. Réflexions à partir des Choses de Perec » ; Nelly Wolf, « Écrire en français moyen » ; Marc Angenot, « Postface ».

Provenzano, François. Vies et mort de la francophonie. Une politique française de la langue et de la littérature, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, coll. « Réflexions faites », 2011.

Quaghebeur, Marc. Balises pour une histoire des lettres belges de langue française, Bruxelles, Labor, coll. « Espace Nord », 1998.

Québec français, n° 134 (Aurélien Boivin et Jean-François Mostert (dir.), dossier « Sociologie de la littérature »), été 2004 : Gilles Perron, « Enseignement collégial ou secondaire ? la guerre des fédérations » ; Gilles Perron, « La lecture santé ou le régime imaginaire » ; Jean-Claude Corbeil, « Le MULTI, un dictionnaire pragmatique » ; Julie Roberge, « Lire le monde » ; Aurélien Boivin, « Sociologie de la littérature » ; Denis St-Jacques, « La société dans la littérature ou la littérature dans la société ? Définitions et références » ; Steve Laflamme, « Le bogue de l’an deux mille ? » ; Stéphane Desrosiers, « Et nous pourrons nous lever pour aller ailleurs » ; Nadia Tangorra, « Gestionnaires de l’apocalypse ou représentations du morcellement » ; Louis Roussel, « Regard sur le monde de Harry Potter » ; Julien Desrochers, « De l’engagement collectif au repli narcissique » ; Aurélien Boivin, « Un théâtre de marionnettes… au cœur du petit monde ! ».