Direction

Anthony Glinoer (chaire Édisoc, Université de Sherbrooke)

Denis Saint-Amand (FNRS, Université de Liège)

Présentation

Le lexique Socius a pour ambition de rassembler et d’expliciter les outils conceptuels utiles aux approches sociales du littéraire, en cherchant à couvrir l’ensemble des champs d’application de ces derniers, sans exclusive. Pourtant bien implantées dans les études littéraires, les approches sociales du littéraire sont instables jusque dans leurs appellations (sociocritique, histoire sociale ou sociologie de la littérature, sociologie des œuvres ou des textes, sociopoétique, etc.). Dans la mesure où elles se sont développées dans des directions différentes, selon les sous-disciplines, les zones géographiques, les perspectives (structuraliste, marxiste, textualiste, etc.), elles ont produit des ensembles conceptuels non finis, changeants, en dialogue critique les uns avec les autres. Pour rendre compte d’une telle nébuleuse de concepts eux-mêmes rarement univoques, le lexique Socius, fondé sur une logique encyclopédique qui permet de consacrer à chaque élément de la nomenclature un espace de réflexion spécifique, considère les diverses acceptions de chaque concept, en les situant dans la pensée des auteurs qui les ont définis, en en recensant les emplois et les applications et en les réinscrivant dans une perspective théorique plus globale. Sans nier les débats qui ont agité au cours de leur histoire les diverses constellations de cette nébuleuse, le lexique Socius entend garder une perspective ouverte, non exclusive, attentive à toutes les démarches qui questionnent les relations entre le littéraire et le social.

Pour sélectionner les concepts qui font ou feront l’objet d’une notice, deux critères ont prévalu. Il s’agit d’une part de leur opérativité : seuls les concepts forgés (ou importés) dans le cadre d’une réflexion sociale sur le littéraire sont retenus, en distinguant entre ceux-ci et les objets de la sociologie du littéraire (par exemple : auteur, genre, style, public, avant-garde, nation, romantisme, etc.), lesquels ont déjà fait l’objet d’un travail de définition en d’autres lieux (dans le Dictionnaire du littéraire en particulier). Il s’agit d’autre part de leur pérennité : face à la multitude de concepts qui se sont accumulés au cours des décennies, voire des siècles, nous n’avons retenu que ceux qui ont conservé une actualité et des usages dans les études littéraires.

Le lexique Socius sera complété en 2016 après deux premières éditions en 2014 et en 2015.

Cette entreprise ne pourrait pas être menée à bien sans le concours du comité scientifique du lexique Socius, composé de Ruth Amossy (Tel-Aviv), Jean-Pierre Bertrand (Liège), Paul Dirkx (Nancy-2), Pascal Durand (Liège), Jean-Pierre Esquenazi (Lyon-3), Sylvia Girel (Aix-en-Provence), Rainier Grutman (Ottawa), Laurent Jeanpierre (Paris-VIII), Bernard Lahire (ENS Lyon), Jacques Michon (Sherbrooke), Lionel Ruffel (Paris-VIII/IUF), Marie Scarpa (Metz), Severine Sofio (CNRS), Emmanuel Souchier (Télécom Paris), Alain Viala (Oxford) et Josée Vincent (Sherbrooke).

Le comité de rédaction du lexique Socius est composé des membres de COnTEXTES et du Gremlin.

 


Les notices

Titre Auteur(s)
Acteur pluriel Frédérique Giraud (École Normale Supérieure de Lyon)
Adhésion David Vrydaghs (Université de Namur)
Antinomie Pierre Halen (Université de Lorraine)
Aura Pascal Durand (Université de Liège)
Autonomie Michaël Fortier (Université de Sherbrooke)
Capital social Björn-Olav Dozo (Université de Liège)
Capital symbolique Pascal Durand (Université de Liège)
Champ Paul Dirkx (Université de Nancy)
Communication littéraire Guillaume Willem (Katholieke Universiteit Leuven)
Condition Émilie Saunier (Université Lumière Lyon 2)
Consécration Marie-Ève Riel (Université du Québec à Montréal)
Contexte Jean-Pierre Esquenazi (Université Lyon-3) et Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke)
Contre-culture Frédéric Rondeau (University of Maine)
Cotexte et sociotexte Patrick Maurus (INALCO)
Dialogisme Marie Scarpa (Université de Lorraine)
Discours littéraire Fanny Lorent (Université de Liège)
Discours social Guillaume Pinson (Université Laval)
Distinction Denis Saint-Amand (FNRS – Université de Liège)
Domination Gérard Mauger (CNRS, EHESS-CSE)
Doxa François Provenzano (Université de Liège)
Énonciation François Provenzano (Université de Liège)
Énonciation éditoriale Pascal Genêt (Université de Sherbrooke)
Ethos Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) et Denis Saint-Amand (FNRS – Université de Liège)
Genre (gender) Séverine Sofio (Université Paris 8 / CNRS)
Groupe Denis Saint-Amand (FNRS - Université de Liège)
Habitus Samuel Coavoux (École Normale Supérieure de Lyon)
Hégémonie Chantal Savoie et Liliana Rizzuto (Université du Québec à Montréal)
Hexis Pascal Durand (Université de Liège)
Homologie Olivier Roueff (CNRS, CRESPPA-CSU)
Horizon(s) d'attente Sylvia Girel (Université d’Aix-Marseille, CNRS, LAMES)
Identité David Martens (Katholieke Universiteit Leuven)
Illusio Pascal Durand (Université de Liège)
Image d'auteur Michèle Bokobza Kahan (Université de Tel-Aviv)
Imaginaire social Guillaume Pinson (Université Laval)
Incorporation Paul Dirkx (Université de Lorraine)
Indépendance Tanguy Habrand (Unviersité de Liège)
Institution Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke)
Interaction Celia Bense Fereira Alves (Université Paris 8, CRESPPA-CSU) et Karim Hammou (CNRS, CRESPPA-CSU)
Intertextualité Laurence van Nuijs (Katholieke Universiteit Leuven)
Invention Jean-Pierre Bertrand (Université de Liège)
Métafiction Carole Bisenius-Penin (Université de Lorraine)
Milieu Mathilde Barraband (Université du Québec à Trois-Rivières)
Mimèsis Valérie Stiénon (Université Paris 13)
Minoritaire, mineur Ewa Tartakowsky (Université Lumière Lyon 2)
Mondes de l'art Sylvia Girel (Université d’Aix-Marseille, CNRS, LAMES, UMR 7305)
Norme François Provenzano (Université de Liège)
Paralittérature(s) Florence Huybrechts (Université libre de Bruxelles)
Polysystème Rainier Grutman (Université d'Ottawa)
Postcolonial(isme) Djemaa Maazouzi (Université de Lille 3)
Postmoderne Lionel Ruffel (Université Paris 8, Institut Universitaire de France)
Posture Alain Viala (Université d’Oxford)
Pouvoir Alex Gagnon (Université de Montréal)
Production Lucie Robert (Université du Québec à Montréal)
Réception Martine-Emmanuelle Lapointe et Kevin Lambert (Université de Montréal)
Réel (référence au, effet de) Anna Arzoumanov (Université Paris-Sorbonne)
Reflet Laurence van Nuijs (Katholieke Universiteit Leuven)
Réflexivité Denis Saint-Amand (FNRS - Université de Liège)
Représentation Alex Gagnon (Université de Montréal)
Réseau social Michel Lacroix (Université du Québec à Montréal)
Scène Louis Jacob (Université du Québec à Montréal)
Scénographie Jérôme Meizoz (Université de Lausanne)
Singularité Véronique Rohrbach (Université de Lausanne)
Sociabilité Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) et Vincent Laisney (Université Paris Ouest)
Sociolecte Rainier Grutman (Université d'Ottawa)
Stéréotype Émilie Goin (Université de Liège)
Stratégie Marie-Pier Luneau (Université de Sherbrooke)
Transfert Reine Meylaerts et Tessa Lobbes (Katholieke Universiteit Leuven)
Transnational Anna Boschetti (Université de Venise)